Intrusion armée à Médina Baye : Flou autour des motivations de Sidy Diop

Une intrusion armée, au domicile de l’imam Cheikh Tidiane Aliou Cissé alimente les commentaires au sein de Médina Baye (Kaolack)


Intrusion armée à Médina Baye : Flou autour des motivations de Sidy Diop
Que cherchait Sidy Diop? Quelles étaient ses vraies motivations? Pourquoi avait-il par devers lui des armes? Autant de questions qu’on se pose à Médina Baye (Kaolack) à la suite d’une affaire qui ne court pas les rues.
Selon les informations de Libération, il y a de cela quelques jours, un individu s’est présenté au domicile de l’imam Cheikh Tidiane Aliou Cissé. Sur place, il demande aux talibés présents dans la résidence à voir le guide religieux. Ces derniers lui expliquent que le marabout était en déplacement. L'individu insiste et clame qu'il allait l'attendre parce qu’il a besoin de lui. N’ayant pas confiance en ce mystérieux visiteur, les talibés lui disent que ce n’était pas possible et qu’il ferait mieux de revenir une fois le marabout sur place.
C’est à cet instant que l’individu a sorti un coupe-coupe et un couteau pour attaquer les gens présents dans le domicile.
Mais il sera vite maîtrisé et il s’il n’a pas été lynché, c’est parce que c’est Cheikh Tidiane Aliou Cissé lui-même qui, informé au téléphone, a demandé que le «visiteur» soit mis à la disposition de la police conformément à la loi. Le mystérieux visiteur sera plus tard identifié sous le nom de Sidy Diop, originaire du quartier Kasnack de Kaolack.
Selon nos informations, il aurait affirmé à la police ne pas se souvenir des raisons pour lesquelles il est venu dans le domicile de l’imam Cheikh Tidiane Aliou Cissé en plus d’être lourdement armé.
Des arguments qui renforcent encore tout le mystère qui entoure cette affaire. Sidy Diop a été inculpé et placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Kaolack. D’après nos informations, c’est le 16 septembre prochain qu’il sera jugé devant le tribunal des flagrants délits de la même localité. Dans tous les cas, plusieurs voix s’élèvent actuellement à Médina Baye pour demander que la sécurité de cette localité religieuse, très liée au Nigéria, soit renforcée.
Mardi 18 Août 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :