Intifada Cap Skirring : Tombong Guèye, maire de Diembéring, appelle à la décrispation et signe le contrat pour l’adduction en eau de sa commune.


À l’occasion de la signature de la convention d’adduction en eau portant sur la troisième phase du projet d’installation du réseau hydraulique dans la commune de Diembéring, le maire Tombong Guèye a profité de l’occasion pour lancer un appel aux citoyens de sa circonscription pour une décrispation  de la situation.

«J’appelle la population à la description. On laisse tout pour continuer le projet et rendre fluide les déplacements, la paix règne dans le secteur. Que ça soit au niveau de la population, des autorités et des forces de l’ordre », appelle Tombong Guèye, suite à la manifestation musclée de la population qui réclame de l’eau potable.

Cependant, il a tendu la main à la population pour une meilleure communication dans l’intérêt de la commune. «Il faut qu’on communique. Il faut une marque de confiance entre nous. On n’a pas intérêt à  vous dire des contrevérités. Il y a des choses qui ne relèvent pas de mes compétences, malgré ma détermination et mon engagement », a-t-il  souligné.

Interpellé sur la question de la société «La Casamançaise» accusée d’avoir tari les puits du village, le maire invite à l’arrêt des spéculations qui enveniment la situation.   

«Le Sénégal est plein de totipotents. Il faut arrêter et laisser aux spécialistes la voix pour communiquer et analyser. En ce qui concerne la Casamançaise, en tant que maire, j’ai déjà donné mon point de vue et en tant que technicien, j’ai mon point de vue. Mais ce n’est pas ici que je le ferai. Tout ce que je peux dire ici en tant que maire, c’est que les techniciens ont fait des études qui ont abouti à l’installation de l’usine ici au Cap Skirring. Mais rien d’autre. Il faut signaler que l’hydraulique n’est pas une compétence décentralisée, ça relève du ministre de l’hydraulique », a expliqué M. Guèye ce matin à la mairie.

D’après lui, les travaux du projet d’adduction en eau dans sa commune vont bientôt commencer. Revenant sur l’intifada de samedi au Cap Skirring, il lance : «Je regrette ces évènements et la tournure prise n’a pas été souhaitée. Ma compassion auprès des familles des blessés que je rassure parce que leurs parents blessés sont bien pris en charge. En tant que maire ainsi que les autres acteurs, on a pardonné. Nous avons besoin de bâtir notre commune dans la paix. Bientôt les travaux vont commencer. La finalité, c’est de servir et à démocratiser les services de l’eau, il faut que les ménages puissent avoir de l’eau de qualité et en quantité. La commune de Diembéring doit voir les choses en grand sur la question de l’eau et de l’éclairage », a encore promis le maire de Diembéring, Tombong Guèye...
Mardi 2 Juin 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :