Intervention au sommet de la paix de Paris : Le SEP/BBY exprime toute sa fierté devant la posture panafricaniste du Président Macky Sall.


L’intervention du Président Macky Sall à la troisième édition du Forum de Paris sur la Paix, tenue du 11 au 13 novembre 2020 a marqué les esprits et fera date dans l’histoire des forums organisés autour des questions de paix et de sécurité préoccupant l’humanité, dans ce monde plein d’incertitudes du fait de la pandémie de la Covid-19.

En effet, c’est devant un auditoire de chefs d’Etat et de gouvernement parmi lesquels Merkel, Macron, Ramaphosa, Modi, de diverses organisations internationales dont Kristalina Georgieva du Fmi et des dirigeants de mouvements de la société civile, que le Président de la République, Macky Sall, a tenu un discours sur les questions, entre autres, de l’Islam et de la gouvernance de l’Onu.

Ainsi, parlant de l’Islam, le Président de la République a plaidé pour le respect de l’Islam tolérant, en faisant noter les différences existant entre les êtres, entre africains et européens, dont les valeurs ne sont pas identiques. Selon Macky Sall, la lutte contre le terrorisme ne saurait justifier l’islamophobie et les attaques contre l’Islam dont l’essence est tolérance et paix.

Cette intervention a permis de bien délimiter le cadre dans lequel les démocrates du monde entier, quelles que soient leurs différences, doivent construire leurs convergences autour des valeurs partagées de liberté et de démocratie sans amalgame, sans heurter les convictions religieuses des uns et des autres, pour un meilleur vivre de l’humanité.
 
Toute la Oummah islamique s’est réjouie d’un tel plaidoyer en faveur de la religion de près de deux milliards d’êtres humains. La communauté nationale, à laquelle le SEP/BBY joint sa voix, s’est également félicitée du propos percutant du Président Macky Sall.
 
Abordant la gouvernance de l’ONU, le Président Macky Sall a défendu la vision qu’il a toujours portée de la nécessaire refondation de l’ordre mondial. Encore une fois, Macky Sall a porté le drapeau de l’Afrique, en prônant avec des arguments historiques et politiques le changement venu à maturité de l’ONU pour que l’Afrique ait une représentation permanente au Conseil de Sécurité de l’instance internationale, en conformité avec ce qu’elle représente dans le monde, plus de soixante-dix ans après la fondation de celle-ci.
 
Le SEP/BBY exprime toute sa fierté devant la posture panafricaniste du Président Macky Sall qui, en dépit de tout et malgré les difficultés de la conjoncture internationale, défend toujours les intérêts stratégiques du continent africain.

Le SEP/BBY le félicite très vivement pour ce courage et cet engagement qui font la fierté de tout africain conscient des enjeux historiques d’une telle demande. Celle-ci fait suite à l’appel lancé en novembre 2018, à propos du nouvel ordre économique mondial visant à une réforme profonde des mécanismes injustes de la dette africaine dans lesquels nos pays sont englués.
 
Une position prolongée plus récemment par l’Appel lancé en mars 2020 au moment où la pandémie à coronavirus faisait son entrée en Afrique pour demander, au nom des populations du continent l’annulation de la dette publique africaine afin que les pays africains puissent faire face à l’épidémie et dans le même temps bâtir une résilience économique et sociale afin de relever les défis du développement qui se posent à eux.
 
Sauf à rester figé dans une position crypto-personnelle traduisant un subjectivisme maladif, il est un devoir pour tout africain conscient de soutenir activement les politiques panafricanistes défendues par le Président Macky Sall.

Car, il n’est pas dans cette dernière décennie de l’histoire de l’Afrique contemporaine, un chef d’Etat africain, qui ait, mieux que Macky Sall, tenu sur la durée, dans la constance et la rigueur, si haut et si fermement le drapeau du panafricanisme dans les faits.

C’est pourquoi, le SEP/BBY appelle tous les militants et sympathisants de BBY, tous les militants panafricanistes sincères à faire corps avec les positions politiques portées par le Président Macky Sall pour la défense de l’unité africaine et pour de nouvelles conquêtes au service de l’Afrique.
 
 
 
Fait à Dakar, le 18 novembre 2020​                 
Le SEP/BBY​
Jeudi 19 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :