Interdiction de la vente du pain dans les boutiques : Les mesures sanitaires dans les boulangeries outrepassées (non respectées)


 

L’interdiction de la vente de pain dans les boutiques a  obligé les sénégalais à fréquenter les boulangeries pour se conformer aux mesures sanitaires contre la propagation du coronavirus. Une mesure qui n'est pas sans conséquence. Car les clients ne respectent pas la distance d'un mètre dictée par les autorités pour éviter l'émission de la pandémie du Covid-19. Les boulangeries de la "Brioche dorée" et de "El Mansour "ne désemplissent plus depuis la sortie de cet arrêté ministériel. 

 

Le véritable problème réside dans le comportement des acheteurs et clients qui viennent. En effet, les distances règlementaires ne sont pas respectées entre clients et les vendeurs et caissiers ne portent pas de masque pour se protéger, même si le nombre de personnes qui doit se trouver à l’intérieur est limité à trois ou quatre personnes. 

 

« Nous leur avons dit de prendre une distance d’au moins d’un mètre entre eux, mais ils refusent et font fi de ne pas t’entendre »

 

À la boulangerie de la brioche dorée de Grand-Dakar, il y a un file de personnes qui attendent leur tour pour entrer à l’intérieur de la boulangerie. Le vigile trouvé devant la porte tient par devers lui un gel hydro alcoolique pour désinfecter les mains des clients. Interrogé sur la distance que doivent avoir les clients, il soutient que les gens s’entêtent à ne pas le respecter. « Nous leur avons dit de prendre une distance d’au moins d’un mètre entre eux mais ils refusent et font fi de ne pas t’entendre. En fin de compte, on ne dit plus rien à personne », estime t-il. À l’intérieur de la boulangerie, la caissière ainsi que les vendeurs ne portent pas leurs masques pour se protéger. Ils soutiennent qu’ils les avaient portées, mais que c’est trop gênant de les avoir sur le visage pendant presque une journée. « Les masques sont là, mais c’est trop difficile de les porter toute la journée ; nous sommes conscients de cette situation sanitaire, mais vous savez, nous avons obligé les clients à respecter les distances et l’entrée est limitée à trois personnes, c’est l’essentiel. »

 

« Il y a des risques de contamination, mais nous croisons les doigts pour ne pas avoir le coronavirus »

 

Quant aux clients que nous avons interrogés, ils estiment qu’ils n’ont pas le choix de venir ici et de faire la queue pour avoir du pain. Ibrahima, un client de la boulangerie « El Mansour », pense que la distance ne peut être respectée parce que l’espace est trop réduit pour respecter cette règle d’un mètre ou d’un mètre cinquante. « Il y a des risques de contamination, mais nous croisons les doigts de ne pas avoir le coronavirus. », a-t-il laissé entendre. 

 

La décision de l’Etat d’interdire la vente des pains dans les boutiques est une mesure tendant à réduire la propagation de la maladie, mais le risque de regroupement et de rassemblement de personnes dans les boulangeries peut être source de problèmes.

 

Pour rappel, l’État du Sénégal par décret 2277 du 31/12/2019 portant encadrement des activités de production et de vente des produits de boulangerie et des pâtisseries au Sénégal, interdit la vente de pain dans les boutiques non aménagées. Une telle décision est entrée en vigueur avec l’apparition de la maladie à Coronavirus.

 

 

Jeudi 26 Mars 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :