Installation du comité électoral Guédiawaye : Benno envisage de dépasser le score de 50% et s’ouvre à de nouvelles forces


La coalition départementale Benno de Guédiawaye a installé ce dimanche matin son comité électoral en vue de la présidentielle de Février prochain. L’objectif de dépasser le score de 50% a été décliné par le comité qui s’est ouvert à de nouvelles forces, selon son Président Aliou Sall. « Nous avons installé le comité électoral de la mouvance Présidentielle à l'issue d’une réunion ayant réuni l’ensemble des organisations membres de Benno et de la majorité élargie. Dans la cohésion, mais surtout d’ans l’entente et l’enthousiasme, nous avons mis en place ce comité qui reflète non seulement la diversité de notre coalition, mais aussi l’esprit d’ouverture puisque toutes les forces nouvelles qui ont rejoint la mouvance ont été intégrées dans ce comité que je dirige et dont le vice-Président et Cheikh Sarr », a-t-il dit à la presse. « On a la majorité au niveau de Guédiawaye. On espère atteindre notre objectif qui est de dépasser les 50%. Et on est confiant que l’on va dépasser ce score dans le département de Guédiawaye », a-t-il aussi dit. Ce qui caractérise ce comité, a ajouté Aliou Sall, « c’est son élargissement à de nouvelles forces qui ont décidé de venir soutenir le Président de la République. Je veux parler de la Convergence pour la majorité présidentielle de Alpha Thiam et de Me Dieng du PDS qui a été intégré dans le comité électoral départemental ». Le maire de Guédiawaye a été cependant interrogé sur l’absence, lors de cette installation de comité, de responsables tels que Lat Diop décrit comme pourfendeur du coordonateur de l’APR à Guédiawaye. Il a préféré se focaliser sur les responsables présents et indiqué que tout le monde a été convié à cette rencontre. « Quand on parle de Benno au niveau départemental, ce sont les organisations. Et la a ce niveau il n’y a aucune organisation absente de cette réunion. On a aussi fait appel à tous les responsables et Lat Diop en fait partie. Il fait un travail capital qui a son importance. C’est possible que les responsables absents aient été retenus par d’autres obligations et je précise que ce n’est pas que Lat Diop, Anna Gomis, député, n’est pas là, l’Ambassadrice Dieynaba Fall aussi. Mais ce qui est le plus important, c’est que le comité électoral regroupe toutes les organisations. Les maires de tous les départements : Racine Tall, maire de Nimzatt, Baidy Ba de Gounass, Aida Sow Diawara de Golf Sud ; le maire de Ndiareme Baidy Seye sont tous là », a-t-il conclu.
Dimanche 27 Janvier 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :