Installation du Comité National de suivi : De nouvelles réformes apportées dans le secteur de la boulangerie.


Le comité technique national de suivi du secteur de la boulangerie a été officiellement installé ce mardi 21 juillet 2020. La cérémonie de mise en place dudit comité a réuni les acteurs de la filière boulangère, les meuniers, le personnel administratif et les membres du ministère du commerce et des petites et moyennes entreprises entre autres. 

Après un rappel sur les modifications apportées dans les décrets qui réglemente les activités de production, de distribution et de vente de produits de boulanger et de pâtisserie au Sénégal, le secrétaire général du ministre du commerce et des petites et moyennes entreprises, Makhtar Lakh, a annoncé les innovations majeures apportées dans ce secteur. Il s'agit entre autres de la réglementation de l'accès aux professions en rapport avec la production et la distribution du pain.

Autrement dit, il faut désormais passer par une procédure bien définie pour pouvoir créer une boulangerie. S'y ajoute le renforcement de la qualité avec les dispositions rendant d'application obligatoire la norme sénégalaise sur le pain, l'amélioration de la disposition réglementaire sur les conditions de distribution et de vente du pain avec l'homologation de la norme sénégalaise 0374 sur les spécifications des pains des boulangeries, l'organisation des procédures d'autorisation préalable d'ouverture de boulangerie et des mesures administrative de retrait de l'autorisation ou de fermeture des boulangeries a connu une innovation très importante, l'organisation des points de vente ainsi que des procédures d'agrément pour la distribution du pain et le mécanisme institutionnel de suivi du secteur de la boulangerie avec une réorganisation du comité de suivi du secteur et la création de comité régional.

Les acteurs de la filière boulangère qui se sont félicité de la mise en place du comité de suivi qui regroupe en son sein des forces de défense, ont néanmoins fait part de leurs craintes. 

Pour rappel, le comité national de suivi du secteur de la boulangerie désormais mis en place, dispose d'entités qui lui serviront de relais au niveau de chaque région. Et les membres se réuniront tous les trois (3) mois. 
Mardi 21 Juillet 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :