Installation de Auchan à Touba - Les premières grognes se font entendre depuis Ocass, Janatu et chez certains chefs religieux ...


Alors que Auchan, par délégation interposée, a fini de rencontrer le Khalife Général des Mourides et a même obtenu son aval pour l’installation prochaine d’un magasin Halal dans la cité, l’on entend déjà les premières récriminations émerger du marché Ocass et environs. Celles-ci proviennent plus précisément, d’un collectif de commerçants qui a décidé de bloquer l’implantation de cette boutique. Et c’est d’emblée que le slogan "Auchan indésirable" est brandi.
 
« Auchan installe progressivement depuis quelques jours ses quartiers à Touba. Nous sommes plusieurs métiers du commerce et des chefs religieux à dire non. Elle est en quête de relai dans la cité religieuse et veut faire de Darou Minane son quartier général. L’on raconte même qu’elle a obtenu des autorités religieuses son autorisation de s’implanter. Le contrat avec la municipalité déjà ficelé et une imposante tente est même en cours d’installation pour elle au Palais Ndiouga Kébé. C’est pourquoi nous sommes venus demander aux ouvriers d’arrêter immédiatement les travaux », dira le porte-parole et coordonnateur du Collectif, Abdallah Ndiaye, accompagné de ses pairs.
 
Une trompette embouchée par le Dg de l’Agence Privée contre la Pauvreté et Pour l’Emploi au Sénégal, APPLLES, qui dira considérer que « l'arrivée de nouvelles enseignes à Touba alimente une concurrence inopportune, illégale et inappropriée alors que Touba, avec son tissu économique composé essentiellement d’entreprises informelles, avec sa sur représentation des activités de commerce, n’a pas besoin de Auchan sur place. » 
 L’intervention de Serigne Abdou Lahat Niang, le porte-parole des vendeurs du marché de Janatu sera de la même veine et il ira même jusqu'à évoquer la fragilité de leur secteur face à une multinationale comme Auchan.
 
 Des chefs religieux viendront aussi se joindre aux manifestants, tels Serigne Abdou Samath Mbacké : « En 2015, en démarrant ses activités au Sénégal, Auchan a fait valoir son ambition d’investir le marché de Touba, mais s’est à chaque tentative frottée au blocus des autorités religieuses. Et je reste  fermement convaincu qu’on n’a pas tenu un langage de vérité au Khalife pour ce qui concerne cette ambition de Auchan de s’implanter à Touba. Comment peut-on autoriser à une multinationale qui se distingue dans la vente de boissons alcoolisées, de la viande illicite, de la cigarette, à s’installer dans une cité religieuse comme Touba  ? »
Dimanche 22 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :