Installation d'une commission d'enquête parlementaire sur les 94 milliards : Sonko, l'absent le plus présent défendu par les députés du PDS


Ousmane Sonko était sans aucun doute l'absent le plus présent à l'occasion de l'examen du projet de résolution pour la création d'une commission d'enquête relative à l'affaire dite des 94 milliards dans le dossier du titre foncier 1451/R. Son nom était au centre des débats. Et à juste titre...
Ousmane Sonko a porté des accusations contre Mamour Diallo au sujet d'un présumé détournement de 94 milliards sur le titre foncier sus évoqué. 
De quelque bord où ils se situent, les députés ont invoqué son nom, soit pour le charger, soit pour le défendre. 
Les parlementaires de la majorité ne l'ont pas caressé dans le sens du poils. Venus en masse à l'hémicycle, ils se sont passés le mot pour tourner en dérision leur collègue, qui à les en croire, est coutumier des accusations fallacieuses. S'il ne tenait qu'à eux, il serait "attrait" de gré ou de force devant la commission d'enquête pour apporter les preuves de ses allégations à l'encontre de Mamour Diallo. 
Représentée par les députés du Parti démocratique sénégalais (PDS), l'opposition s'est employée pour sa part, à défendre le "candidat Ousmane Sonko". Pour Serigne Cheikh Mbacké Bara Doly et les siens, c'est une tentative de déstabiliser un challenger sérieux de Macky Sall qui dérange. Au final, la commission d'enquête a été installée par le parlement. 
Reste maintenant à savoir celui qui s'est révélé comme l'absent le plus présent va déférer à la convocation de ses collègues qui, pour l'heure ne sont que 07 sur les 09 prévus par les textes. 
Vendredi 15 Février 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :