Installation d'Idrissa Seck au CESE : Le nouveau président liste ses priorités et dément avoir reçu un rapport de référence de l'institution.


Le nouveau président du conseil économique social et environnemental, Idrissa Seck en remplacement à Aminata Touré n'a pas pris du temps pour lister ses priorités au sommet de l'institution. 

S'expliquant sur l'importance du Cese et de ses missions, Idrissa Seck a confié s'ouvrir pour une écoute attentive des inquiétudes des citoyens aux fins de réfléchir sur des solutions alternatives aux problèmes de l'heure. 

Parmi ses priorités qui urgent à répondre, le nouveau président du Cese a cité l'émigration irrégulière, les problèmes d'inondations, la gestion des ressources naturelles, l'érosion côtière, la révolution numérique entres autres.

Le successeur d'Aminata Touré est, par ailleurs, revenu sur la gestion de l'institution en précisant ne pas avoir trouvé sur place un rapport de référence de l'institution qu'il a d'ailleurs confié avoir demandé son élaboration. « Je n'ai pas trouvé un rapport de travail et je l'ai dit au chef de l'Etat qui m'a instruit de faire une situation de référence. Je ne suis pas ici pour fouiller la gestion de quiconque, cela ne m'intéresse pas. J'ai apprécié de près les textes et décrets instituant l'institution, le parcours du personnel entre autres » a-t-il expliqué face aux conseillers de l'institution.
Jeudi 19 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :