Insécurité routière / 16 morts en une journée : les chauffeurs regrettent en affirmant que ces accidents sont dûs aux comportements de certains conducteurs...


La Direction générale de l'Agence nationale de la sécurité routière (Anaser) avait relevé à plusieurs reprises la nécessité d'impliquer les acteurs du secteur du transport, les populations et les autorités administratives dans la lutte contre l’insécurité routière. Ils avaient mis sur place beaucoup d’aspects pour éradiquer le phénomène de la recrudescence des accidents routiers.  

Une affaire de Tous, de l’avis des chauffeurs, bus, taxi et transport 'War Gaïndé, au micro de Dakaractu, ils regrettent et déplorent la recrudescence des accidents routiers notés ses derniers jours. « Le nombre exorbitant de décès lié aux accidents de la route au Sénégal est déplorable et tout est lié aux comportements des chauffeurs et à la non maîtrise du code de la route de certains camarades chauffeurs... », ont-ils dénoncé.

« Beaucoup de ces accidents sont dus à la précipitation des chauffeurs de War Gaïndé, afin de gagner le maximum d'argent durant la journée. Mais aussi les chauffeurs de camion doivent faire doucement sur la route, de même que les chauffeurs de bus... », a prévenu Djiby Guèye.

« La sécurité de la route ce n'est pas seulement les forces de l'ordre, policiers ou gendarmerie qui doivent la prévenir, les chauffeurs doivent aussi assumer leur responsabilité pour la bonne marche de la sécurité routière. Sans ou avec la présence des forces de l'ordre, il ne devait même pas avoir circulation routière... », a ajouté Djiby Wélé.

Parmi les nombreuses mesures prises par les autorités, il y avait le contrôle du parc automobile et routier, le démarrage du permis à points, et une réglementation des motos-taxis...
Mercredi 28 Septembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :