Insécurité alimentaire : Alertes, réflexions et engagements gouvernementaux pour venir à bout du phénomène.


Dans le cadre de l'éradication de la malnutrition concentrée en Afrique de l'Ouest et du centre, l'organisation "Action contre la faim", en collaboration avec la société civile et d'autres partenaires ont tenu, ce vendredi, une session de haut niveau d'information et de plaidoyer sur la situation de la malnutrition qui sévit en Afrique depuis quelques temps.


À travers un atelier de réflexion et de partage, les acteurs de lutte contre la malnutrition se sont penchés sur la sécurité alimentaire, sur les rapports de causalité de la malnutrition sans oublier l'aspect sanitaire.


Ainsi, ils sollicitent l'implication de tout un chacun, notamment les principaux concernés pour bonne amélioration nutritionnelle. Mais, aussi de pouvoir éradiquer cette situation de la malnutrition concentrée en Afrique de l'Ouest et du Centre.


Oumar Sarr, directeur de la Santé de la Mère et de la Survie de l’Enfant, souligne que "la malnutrition demeure une préoccupation mondiale qui concerne chacun d'entre nous. Elle est bien plus qu'un problème de santé publique, d'alimentation, d'hygiène. Elle est un phénomène qui touche le développement humain, économique et social de nos pays".


"L' Afrique de l'Ouest et Centre compte aujourd'hui plus de 20 millions d'enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition chronique et 6 millions affectés par l'émanciation. Nos gouvernements respectifs ont pris des engagements politiques et programmatiques, mais aussi financiers pour agir davantage contre cette maladie et mettre fin à la malnutrition en Afrique de l'Ouest et du Centre. 
Le Sénégal s'efforce de traduire l'ensemble de ces engagements internationaux et régionaux dans ses documents de politiques et programmes nationaux", explique le directeur de la Santé de la Mère et de la Survie de l’Enfant.

Selon lui, outre la santé, certains secteurs tels l'agriculture, le commerce entre autres, devraient s'impliquer dans la lutte contre la malnutrition.
Vendredi 22 Mars 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :