Insa Mané : "Si l'histoire des Baïnouncks n'est pas écrite, c'est l'histoire du Sénégal qui ne serait pas bien écrite, parce que la Téranga Sénégalaise vient des Baïnouncks"


La communauté Baïnouck après de longues  études et recherches, a décidé de réécrire son histoire. Une histoire selon elle, qui a connu au fil du temps avec les brassages avec les colons portugais, français et l'islamisation des mandingues, une déformation totale. C'est pourquoi des rencontres d'échanges sont tenues pour la circonstance. À Ziguinchor, elle a mobilisé les connaissances issues de toutes les couches de cette société qui dit-on, a été la première à habiter en Casamance.

Insa Mané, membre du comité d'initiative pour la restructuration du patrimoine Baïnounck est revenu sur un pan de l'histoire de cette communauté. "La communauté Baïnounck a occupé la Casamance depuis le 6ème siècle avec des provinces qui avaient à leur tête des rois. Cet empire qui polarise ces provinces fut dirigé par Guénassira Biaye qui avait sa capitale à Birkama du Kassa. C'est dans la province du Kassa que se trouvait le roi de Casamance. C'est lui qui a donné son nom à la Casamance. C'est le brassage avec d'abord les colons portugais, puis les français et enfin les Mandingues qui sont venus pour l'islamisation de la communauté, explique-t-il. Poursuivant, il donne les raisons de leur lutte : "C'est pourquoi avec tant d'autres raisons qui ont malheureusement écorné l'histoire de la communauté, nous avons décidé de réécrire notre histoire parce que si elle n'est pas écrite, c'est l'histoire du Sénégal qui ne serait pas assez bien écrite. Nous voulons réhabiliter notre langue. Nous voulons réhabiliter notre culture. Nous voulons réhabiliter nos masques", conclut-il...
Lundi 30 Décembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :