Inquiétudes autour du vaccin AstraZeneca / Abdoulaye Diouf Sarr rassure : « Au niveau du Sénégal, aucun problème ne se pose en terme de pharmacovigilance »


Depuis que le vaccin britannique AstraZeneca a commencé à être utilisé dans le monde, nombreuses ont été les interrogations qui ont été faites quant à son efficacité surtout pour la tranche d'âge avancée. En Europe, c'est l'incertitude totale qui règne depuis quelques jours après que des rapports de cas graves de formation de caillots sanguins chez des personnes qui ont été vaccinées avec le vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca ont été découverts. 

Pour le cas du Sénégal, qui utilise massivement ce vaccin, le ministre de la santé et de l'action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr a tenté de rassurer sur d'éventuelles gravités liées à son utilisation. " Aujourd'hui, nous pouvons rassurer qu'aucun cas, au Sénégal, ne peut être noté en termes de pharmacovigilance. Tout se passe bien dans le cadre de la surveillance. Par ailleurs, il faut savoir que AstraZeneca est homologué par l'organisation mondiale de la santé et à ce niveau là, nous n'avons reçu aucune orientation spécifique pouvant nous faire reculer. Les choses se passent très bien" a tenté de rassurer le ministre Abdoulaye Diouf Sarr qui procédait ce matin à la réception des 25.000 doses d'AstraZeneca de la part du pays partenaire, l'Inde.

Pour être plus précis à ce sujet, le ministre Diouf Sarr estime que ni au niveau de l'Oms, ni au niveau de l'Agence Européenne du médicament, encore moins dans le dispositif de surveillance du Sénégal, il n'y a rien qui pourrait inquiéter, nonobstant les inquiétudes notées dans ces pays Européens...
Vendredi 12 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :