Inondations : Abdoul Mbaye hausse le ton contre Macky Sall face au triste sort des sinistrés.


Inondations : Abdoul Mbaye hausse le ton contre Macky Sall face au triste sort des sinistrés.
Le leader de l'Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) a trouvé tardives la réaction et les orientations du président de la République pour la prise en charge des populations sinistrées des suites des fortes pluies. 

​Abdoul Mbaye, par ailleurs ancien Premier ministre du régime du président Sall, a regretté l’inertie du gouvernement face au calvaire des populations. Et c’est dans un de ses tweets qu’il a tenté de rappeler, au nom de sa formation politique ’’à Macky Sall, suite à ses instructions données hier (jeudi dernier), que les vérification et réhabilitation des ouvrages contre les inondations commencent au moins six mois avant la saison des pluies’’. Il a indiqué en ce sens que ‘’gouverner, c’est prévoir. Surtout quand on vous a montré la voie!’’
 
Une réaction de l’ancien chef de gouvernement qui intervient suite à la publication du communiqué du Conseil des ministres tenu ce 12 septembre dernier. 

Document dans lequel il est indiqué que Macky Sall ‘’a évoqué les fortes pluies relevées ces derniers jours sur toute l’étendue du territoire national, ainsi que les inondations et dégâts matériels qu’elles ont provoqués dans de nombreuses localités du pays. Et a rappelé aux membres du Gouvernement impliqués, l’urgence de prendre toutes les dispositions requises pour renforcer la mobilisation des services, afin d’amplifier l’exécution des opérations de pompage et la libération des canaux de drainage et d’évacuation des eaux pluviales dans les zones affectées’’.

Il est aussi indiqué que le président Sall ‘’a également demandé à tous les ministres concernés de prendre les dispositions idoines pour apporter immédiatement l’assistance adéquate aux populations sinistrées. Il a notamment instruit le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement d’engager l’audit technique de tous les ouvrages d’assainissement sous le contrôle de l’Onas et d’entreprendre l’exécution d’un plan de réhabilitation des infrastructures concernées’’.
Vendredi 13 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :