Inondation à Keur Massar : « 60 ha engloutis par les eaux et plus de 58 quartiers impactés, 2.985 familles lourdement affectées » (Moustapha Mbengue, maire)


Lors de la visite du Président de la République Macky  Sall à Keur Massar pour s'enquérir de la situation et apporter le soutien de la nation sénégalaise aux sinistrés suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues dans le pays, les populations à travers le porte-parole des délégués de quartier ont profité de l'occasion pour évoquer les problèmes que rencontrent les populations par rapport aux inondations. Selon lui, "depuis 2012, les populations font face à ses inondations. Les affres de ses inondations ont détruit tous nos biens, véhicules, équipements électroménagers,  bâtiments etc. causées par l'absence d'assainissement. 

Suite à la démographie galopante de Keur Massar, un plan d'assainissement devient une priorité. La réalisation de la phase 1 du programme de canalisation des eaux pluviales ne représente que 12% des besoins en assainissement car plusieurs quartiers dans la commune de Keur massar restent dépourvus de canalisations malgré le payement des frais d'assainissement par les habitants. Sans un plan d'assainissement digne qui prendrait en compte tous ces quartiers et dimensionnés sur un critère rigoureux lié à l'évolution démographique, des milliers d'habitants risqueront d'être engloutis par les eaux dans un avenir proche", a t-il déclaré. 

Poursuivant, le porte-parole des délégués de quartier d'annoncer que les populations n'ont que deux souhaits à savoir le pompage immédiat des eaux dans tous les quartiers impactés et le lancement d'une opération de clearing post-hivernal, consistant à désinfecter ces quartiers.  

Par ailleurs, le maire de la commune de Keur Massar, Moustapha Mbengue, est revenu lui sur la situation des inondations dans sa localité et le plan de riposte qui a été mis en place pour faire face à cette situation. Selon lui, "notre commune est secouée par des inondations sans précédent. Les fortes pluies ont inondé  plus de 100 quartiers non pris en charge par le programme décennal de lutte contre les inondations. Les Parcelles Assainies, la cité Camille Basse, El Hadji Pathé et Darou Rahman sont les zones les plus touchées avec 60 ha engloutis par les eaux et plus de 58 quartiers impactés, 2. 985 familles lourdement affectées, 29 familles recasées soit 271 personnes dont 179 enfants, 67 écoles impactées soit 19 publiques et 48 privées et 3 postes de santé impactés", a t-il déclaré. Cependant, pour secourir les populations sinistrées, un comité de veille et d'alerte a été mis en place par la mairie afin de superviser la rotation des camions hydro cureurs, assurer la distribution des bons de carburant pour les motopompes, assister et conscientiser les populations en détresse. Moustapha Mbengue d'ajouter que des sites de recasement bien équipés ont été implantés pour abriter des sinistrés.  
Vendredi 18 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :