Injures Publiques / "Gardons la sérénité" (Konu de Cheikh Oumar Foutiyou Tall)


« À la suite des propos désobligeants, frisant même la folie d’une sénégalaise établie en France, sur nos vénérés guides à l’image de El Hadj Oumar Foutiyou Tall, Thierno Souleymane Baal, nos esprits se sont surchauffés. Attitude normale et compréhensible vu toute la symbolique que représentent ces personnalités dans nos consciences et dans nos vies.

Elle ne s’en est pas arrêtée là, insultant dans sa litanie satanique toute la communauté Peulh et précisément d’illustres leaders que furent Coli Tenguéla Ba et Samba Guéladjégui. Ceci doit cesser et immédiatement. Cependant en fouillant, nous avons découvert qu’elle appartient à un groupe de jeunes sénégalais établis à l’étranger et qui semble avoir une autre idée de la religion, de l’organisation de notre pays. En regardant les autres vidéos, le constat est amer : aucun guide religieux n’est épargné. Leurs bouches maléfiques et sanglantes ne servent qu’à sortir des insultes. Ce groupe n’a même pas épargné le Saint Coran. Il tente de discréditer des versets du livre saint avec un argumentaire fallacieux.

Après réflexion, j’estime qu’il est plus indiqué de ne pas leur faire une publicité gratuite. Il s’agit d’individus sans culture, sans bagage intellectuel, sans références solides. Tout porte à croire qu’il y’a un puissant lobby derrière. Nous devons concentrer nos efforts pour essayer de comprendre tout ce qui se cache derrière. La seule chose qui vaille est de poursuivre la plainte ou les plaintes pour permettre à la justice d’éclairer la situation pour que nous puissions en saisir davantage les enjeux.

Des individus qui n’ont que l’insulte à la bouche ne font pas peur, au contraire ils inspirent la pitié.
L’essentiel pour nous est de garder à l’esprit le fait que le noble travail accompli par nos guides est ineffaçable. Ce message est ancré dans nos cœurs et se manifeste dans nos traditions orales et écrites. Aucun énergumène n’y pourra rien. Continuons à étudier, à nous cultiver, à nous élever. Continuons à briller! Continuons à être élégants.
J’estime que la déferlante médiatique a déjà fait son effet. Cette jeune dame doit être dérangée en ce moment, son esprit profondément troublé, et à travers sa petite personne, tous ses acolytes. Continuons de creuser et observons la suite dans le calme, la dignité et la sérénité... »
Vendredi 19 Juin 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :