Infrastructures et immobilier : alliance sino-marocaine pour contrôler le marché sénégalais


Les Chinois et les Marocains contrôlent de grandes parts de marché au Sénégal dans les domaines des infrastructures et de l’immobilier. 

Tandis que la Cité de l’Emergnce dakaroise est sortie de terre grâce à Addoha ; l’autoroute Thiés-Touba, le plus grand projet infrastructurel du Sénégal indépendant qui a mobilisé  416 milliards de F Cfa, est construite par une entreprise chinoise.

Les deux pays vont s’allier, pour le long terme au Sénégal, à la faveur d'un protocole d'accord liant la société China State Construction (CSCEC) et Attijariwafa bank.

Ledit protocole a été signé, par Mohamed El Kettani, patron du groupe AWB et Li Jiqin, directeur général des opérations internationales du CSCEC.

« Dans le cadre du protocole d'accord, les deux parties s'engagent à tirer profit de toutes opportunités commerciales ciblant des secteurs tels que les infrastructures, la construction et le développement immobilier, les contrats internationaux et les investissements au Maroc et dans les pays africains où le groupe Attijariwafa bank est présent », matérialise le communiqué conjoint.
Mercredi 19 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :