Industrie pétrolière et gazière : « Le plus important est de nous donner les moyens de contrôler les charges réelles de l'exploitation et de gagner plus dans la répartition... » (Macky Sall)


Avec les récentes découvertes de gisements pétroliers et gaziers, le Sénégal fait ainsi partie des pays producteurs. Dans son référentiel, le Sénégal entend anticiper sur la disponibilité d'infrastructures pour envisager contribuer pleinement à la transformation énergétique. Le président de la République, voulant vendre la pertinence du plan Sénégal émergent à travers son influence dans le secteur de l'énergie, rappelle que " le pétrole et le gaz demeurent un des accélérateurs du PSE". Dans ce grand reportage de la Rts sur les réalisations de l’État du Sénégal, le président de la République est revenu sur les points essentiels dans la gestion et la transformation pétrolières. 

Comme dans chaque nation qui découvre de l'or noir, les questions sur les contrats et la gestion alimentent souvent les débats. Le président de la république sera clair sur cette question: " Je suis géologue de formation. Le pétrole, ça ne m'effraie pas. Je considère que c'est une ressource du sous-sol. Nous devons pouvoir optimiser son exploitation à travers les contrats, les dispositifs juridiques que nous mettons en place. Parfois nous changeons les contrats, nous en renégocions parfois certains déjà signés car, il en existe parfois des déséquilibres. Des fois, c'est au risque d'aller en arbitrage. Il faut savoir que ces couacs existent car, les États parfois ne prennent pas les experts qu'il faut (...)", a signalé le président Macky Sall, soucieux de l'exploitation pétrolière.

Pour se passer d'éventuelles dérives liées à cette ressource naturelle importante, le Sénégal a fait voter une loi sur le contenu local, afin de permettre aux entreprises s'activant dans ce secteur, de saisir les opportunités dans la chaîne de valeur. Le président de la République, pour sa part, a créé un institut national du pétrole et du gaz pour former les meilleurs spécialistes en économie et fiscalité pétrolière, en exploration, en raffinage etc...

Revenant à la loi sur le contenu local, le président Macky Sall sera intransigeant : "il faut faire en sorte que les pays gagnent plus dans la répartition des revenus. Mais également, il faut que ces pays se donnent les moyens de contrôler les charges réelles dans l'exploitation". Ces mots du président Macky Sall tendent à montrer que, dans le domaine de l'exploitation des ressources, la transparence et la justice doivent etre les grands défis pour une bonne gestion de ces ressources. D'ailleurs, dans ce documentaire, le président Macky Sall revient sur l'importance de mettre en place de bons contrats qui tirent leur pertinence dans la loi portant code pétrolier. "Ces contrats sont basés sur la loi portant code pétrolier, mais aussi sur la convention de partage, appelée aussi contrat de recherche et de partage de productions dans laquelle tout est défini par la loi. Dans la loi 98-05, portant code pétrolier, il y'a juste eu une amélioration dans le cadre du contenu local car, nous sommes devenus, pétrolier" précise le président de la République pour lever le doute sur certaines supputations décrivant la gestion de la ressource pétrolière par le Sénégal.
Mercredi 28 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :