Indice de la sévérité de la Covid-19 : plus forte baisse de la sévérité en Europe.


La sévérité de la pandémie Covid-19 a baissé entre avril et mai 2020 dans le monde entier. Le score mondial est ainsi passé de 0,61 en avril à 0,78 (sur un total possible de 1) le 07 juin soit une hausse de 0,17 point. Selon le bureau de prospective économique qui a initié l’indice de la sévérité de la Covid entre avril et début juin 2012, le score s’est relevé (la sévérité a baissé) dans tous les continents. Et, pour tous les continents, la hausse du score est plus importante au mois d’avril qu’au mois de Mai. L’Europe (+0,27) enregistre la plus forte hausse dans l’indice (la plus forte baisse de la sévérité), suivie de l’Océanie (+0,25), de l’Amérique (+0,14), de l’Afrique (+0,14) et de l’Asie (+0,11) (voir tableau 2 ci-dessous).
Au 14 avril, l’Europe affichait le score le plus faible (0,56). Au 07 juin, en réussissant une hausse du score de 0,27 point (entre le 14 avril et le 07 juin), enregistre le deuxième meilleur score continental (0,83) derrière l’Océanie (0,95).  En plus de l’amélioration notée au mois d’avril, la majorité des pays du continent européen ont également connu une hausse de leur score en mai. Toutefois, des pays comme la Grèce, l’Espagne, l’Arménie, la Suède ont enregistré un recul de leur score (hausse de leur sévérité) au mois de mai. De plus, excepté Belize, les meilleures progressions au niveau mondial dans l’indice sur deux mois sont des pays européens : Irlande, Norvège, Monaco, Luxembourg.
En Afrique, selon l’étude, les hausses du score dans l’indice en avril et en mai, bien que réelles, sont (comme pour l’Amérique) en dessous des dynamiques observées au niveau mondial. Après une augmentation modérée du score de l’Afrique en avril (+0,10), on note une faible évolution en mai (+0,04), bien que positive. Au total, le score moyen en Afrique est passé de 0,61 le 14 avril à 0,75 le 07 juin 2020, soit une hausse de 0,14 points, et donc une évolution du degré de sévérité, qui est passé de « sévérité élevée le 14 avril à « sévérité modérée » le 7 juin.  
Cependant, au mois de mai, selon la même source la moitié des pays africains ont vu leur niveau de sévérité augmenter (correspondant à une baisse de leur score) comparé à avril. 
Sur deux mois, la Sierra Leone, le Maroc, le Liberia, le Botswana affichent les meilleures performances en terme de baisse de la sévérité, tandis que la Mauritanie, la Guinée équatoriale et Sao Tome et Principe enregistrent les plus fortes hausses de la sévérité en Afrique. 
En Amérique, le score moyen est passé de 0,60 le 14 avril à 0,74 le 07 juin, soit une hausse du score de 0,13 point, et un passage d’un niveau de sévérité élevée à un niveau de sévérité faible, mais plus lente que dans les autres continents. 
La baisse de la sévérité sur ce continent est près de deux fois plus importante au mois d’avril (+0,09) qu’au mois de mai (+0,05). Des pays d’Amérique du sud comme le Brésil, le Chili, le Venezuela, l’Argentine, la Bolivie ont affiché une baisse de leur score (augmentation de la sévérité) en mai. Belize, 
Saint-Christophe-et-Niévès, Grenade et Bahamas affichent les plus fortes réductions de la sévérité en deux mois, tandis que Dominique, Nicaragua, Venezuela  enregistrent les plus fortes augmentations de la sévérité dans ce continent.   En Asie, le score moyen est passé de 0,68 le 14 avril à 0,79 le 07 juin, soit une hausse de 0,11 point, correspondant à un degré de sévérité toujours modérée. La hausse est près de deux fois plus importante au mois d’avril (+0,07)  comparée au mois de mai (+0,04). En mai, le niveau de sévérité a baissé dans la majorité des pays asiatiques comparé à avril, excepté dans des pays comme l’Iran, le Cambodge, la Mongolie, Oman et le Népal. En Asie, la Turquie, Birmanie et Japon affichent les plus fortes réductions de la sévérité de la Covid-19 en deux mois, tandis que Yémen, Maldives et Bhoutan enregistrent les plus augmentations de la sévérité. En Océanie, le score moyen est passé de 0,70 le 14 avril à 0,95 le 07 juin, soit une hausse de 0,25 point, correspondant à un niveau de sévérité très faible sur ce continent. La hausse du score est plus importante au mois d’avril (+0,29) qu’au mois de mai (-0,03, soit une très légère augmentation de la sévérité). Polynésie française, Fidji et Australie affichent des progressions de leur score en mai, tandis que la Nouvelle Calédonie enregistre un recul de son score dans le même mois, même si le pays possède toujours une sévérité très faible.
 
Mardi 9 Juin 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :