Incursion à NDAYANE : Sur les pas de Cheikh Oumar Foutiyou Tall et des martyrs de l’esclavage

L’Histoire de Ndayane, ou plutôt NDEY-ANE qui veut dire le DIEU de l’EAU, est peu connue du commun des Sénégalais. Et pourtant, ce village a joué un rôle extrêmement important dans l’histoire du Sénégal et même de l’Afrique. Découvert par les Mandingues et habité par la suite par BAYE MANDIONE et MAME BAKHEL THIOUB, cette ancienne colonie Anglaise, était la capitale de l’Afrique occidentale Française, première capitale politique de l’Afrique de l’Ouest. Il y a plus de trois siècles, du temps de l’esclavage, NDEY-ANE était considéré comme étant « le pont de la dernière chance ». En effet, Ndey-ane, qui est à quelques encablures de Gorée, était le dernier lieu de transit des esclaves. Ainsi ceux qui ne voulaient point être des esclaves s’y suicidaient ou s’y faisaient tuer pour ne jamais subir l’humiliation de l’esclavage. Sur le plan religieux, Ndey-Ane a aussi été visité par le Cheikh Oumar Foutiyou TALL, qui d’ailleurs avait l’habitude de prier dans la mystique mosquée de TONGHOR.


Mardi 31 Juillet 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :