Incendie au marché central de Kaolack : Mariama Sarr lance un appel aux bonnes volontés à venir en aide aux commerçants en détresse.


"C'est un sentiment de tristesse que nous manifestons à l'endroit de tous les commerçants qui ont subi ce sinistre là, suite à l'incendie qui s'est déclaré avant hier nuit au marché central. Cela nous a permis d'approfondir nos réflexions par rapport à la recrudescence des incendies qui se produisent au niveau des marchés. Cette réflexion s'est traduite au sommet de l'État par des décisions que le président de la République a déjà en vue dans le cadre de la modernisation des marchés. Heureusement que la commune de Kaolack fait partie des villes ou des communes qui ont été retenues dans ce domaine là et nous en profitons pour remercier le chef de l'État parce que les financements sont déjà disponibles et je pense que les travaux ne vont pas tarder à démarrer...", a déclaré d'emblée le maire de Kaolack.

Poursuivant, Mariama Sarr appelle à un élan de solidarité en faveur des sinistrés. "Mais en attendant, je pense que les dégâts sont tellement importants qu'il faut venir en aide aux commerçants qui sont sinistrés pour qu'ils puissent reprendre petit-à-petit le travail en attendant que la mise en oeuvre de ce projet soit en cours par rapport à la construction d'un marché moderne. Et il faut aussi prévoir des concertations avec les commerçants pour leur dire que ce sont leurs biens qui sont en jeu, mais l'État aussi a le droit de garantir aux populations la sécurité et c'est dans ce cadre là qu'il faut vraiment qu'on aille très vite... Je vais terminer en tant que maire par lancer un appel à toutes les autorités, les hommes d'affaires, les gens qui ont la possibilité d'aider, à venir en aide à ces commerçants en détresse pour qu'ils puissent reprendre le travail en attendant que la décision du président de la République soit mise en oeuvre de façon effective... Je dois dire que parfois on note des actions qui ne sont pas du tout orthodoxes parce qu'on construit sur les bouches d'incendie et là vraiment nous appelons à la responsabilité de tout un chacun pour que les choses puissent se passer normalement...", a-t-elle conclu.
Lundi 17 Août 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :