Incendie à la Pédiatrie Magatte Lo de Linguère : Les premiers éléments de l’enquête.


Un incendie tragique voire criminel a coûté la vie à 04 bébés, samedi dernier, à la salle de néonatalogie de l’hôpital Magatte Lo de Linguère. Dès l’annonce de la nouvelle, le procureur de grande instance de Louga s’est saisi directement du dossier et a chargé la gendarmerie de Linguère d’ouvrir une enquête.

Selon les dernières informations sur cette affaire, les premiers fruits des investigations de la gendarmerie écarte d’ores et déjà la thèse du court-circuit. Le quotidien SOURCE A dans sa livraison du jour, révèle la piste qui est en train d’être privilégiée par les enquêteurs. « Si certains avaient déclaré qu’un court-circuit serait à l’origine de cette tragédie, les premiers éléments de l’enquête écartent cette thèse, suite aux premiers constats effectués par les hommes en bleu », rapporte le journal qui poursuit toujours : « Les enquêteurs ont pu dresser le profil des victimes. En effet, celles-ci étaient des prématurés qui étaient dans des couveuses. Il y avait en outre, dans la salle où étaient installées les défunts, des tables chauffantes avec des ampoules à incandescence d’une puissance de 60 Watt. En plus, des moustiquaires y ont été aménagés. C’est pourquoi la gendarmerie redoute que la chaleur provenant des lampes ait brûlé les moustiquaires ».

Le même journal de rappeler que cette piste prise très au sérieux par les enquêteurs, fait son petit bonhomme de chemin. Mais plusieurs questions se posent sur cet incendie.

Les prochains jours édifieront sur cette affaire...  
Lundi 26 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :