Incendie à l'hôpital Mame Abdoul Aziz Sy : « Le nombre d'enfants décédé dépasse les 11 annoncés, la prise en charge laisse à désirer! » (accompagnante d'une patiente)


Venu accompagner une parente référée à l'hôpital Mame Abdoul Aziz Sy pour subir une opération, cette accompagnante raconte son calvaire. Sa patiente fait partie de celles qui ont perdu leur bébé dans l'incendie.  

"J'ai accompagné un parent qui devrait accoucher par césarienne. Le médecin qui nous a demandé de venir ici nous a donné une note que j'ai présentée ici. Malheureusement, ils ont ignoré le papier et lui ont injecté une perfusion. Quelques heures après, ils lui ont administré une piqure pour déclencher l'encouragement. Malheureusement, ce fut le début de son calvaire. Elle leur a dit clairement que vous serez responsable si je meurs avec mon bébé. Mon bébé ne peut naître que par césarienne... ", raconte Amy Samb à notre équipe à Thiès. 

Venue de Ngaye, elle raconte le film. "L'incendie nous a trouvé dehors. Et comme j'étais à l'intérieur du bâtiment du service néonatal, lorsque j'ai apperçu la fumée, j'ai dit à ma patiente que c'est le service où se trouve les enfants qui a pris feu. Le nombre d'enfants décédé dépasse largement le nombre indiqué parce que j'y étais avant le déclenchement de l'incendie. La prise en charge laisse à désirer et pourtant, il pouvait nous donner notre bébé qui était bien portant. Mais ils ont traîné", fait-elle savoir avec amertume, parce que sa patiente finalement perdu son bébé…
Jeudi 26 Mai 2022




Dans la même rubrique :