Impact du covid-19 : La DER/FJ sauve les filières anacarde et horticole, la ministre du commerce applaudit.


Les effets de la crise du COVID-19 vont bien au-delà du secteur de la santé et touchent de plein fouet les autres secteurs névralgiques de notre pays. En effet, les restrictions sur les déplacements et les rassemblements, nécessaires pour assurer le ralentissement de la propagation du virus dans notre pays, ont un impact non négligeable sur notre économie et renforcent l’État dans son rôle d’accompagnateur du secteur privé. 

C’est pourquoi, depuis le début de la crise et conformément à ses missions, la DER/FJ a pris une batterie de mesures visant à alléger les impacts sur ses bénéficiaires.

Au-delà de ces mesures la Der/fj a aussi pris des mesures à l’endroit des TPE/PME hors portefeuille DER, avec un accent particulier sur les 
secteurs les plus affectés (restauration, artisanat, services) mais aussi ceux devant garantir un approvisionnement de notre marché en produits alimentaires (agriculture, élevage).

Ainsi, la Der/Fj et ses partenaires se sont réunis autour de la ministre du commerce et de PME, M. Aminata Assome Diatta, pour signer des conventions de financement pour la filière anacarde dont la campagne est menacée dans les régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda. Il faut surtout signaler que  l'Asie (Inde, Malaisie, Thaïlande…) qui est le premier marché d’exportation pour ces produits est en confinement.

Avec ses partenaires, la BNDE, le PAMECAS, le CMS, la DER/FJ va injecter " près de 6,7 Milliards FCFA pour la production, la récolte, la transformation et l’exportation de la noix de cajou", a dit M. Pape Amadou Sarr, DG de la Der/FJ. 
Ce programme impactera des milliers de personnes dans les 3 régions.

En outre, la DER est en  concertation avec le PAD et le COSEC depuis 2018 " afin de mettre sur pied un dispositif tenant compte de toutes les contraintes de la filière anacarde, adressant donc les différents maillons de la chaîne de manière cohérente. Il est donc heureux que nous ayons été approchés par le 

Ministère du Commerce il y a quelques jours, car nous prônons le renforcement des synergies entre les différents départements en charge de la question", a t-il ajouté. 
Mardi 28 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :