Immigration clandestine : Plus de 200 Sénégalais rapatriés d'Espagne le 24 février prochain.


La pandémie de covid-19 n'est désormais pas la seule crise qui frappe le Sénégal. Il y'a également ce qu'on appelle l'immigration clandestine qui, ces derniers mois, a fortement secoué le continent. Dakaractu avait d'ailleurs récemment échangé avec certains migrants basés à Ténérife qui avaient entamé une grève de la faim, dénonçant leurs conditions d'hébergement dans certains hôtels.

Cette fois-ci, les choses commencent à bouger car, "200 ou plus de ces sénégalais devront etre rapatriés à partir du 24 février prochain". Une information qui nous a été confirmée par un des migrants sénégalais et qui est même allé loin dans ses explications pour nous faire savoir que "ce rapatriement est surtout facilité par la situation irrégulière dans laquelle se trouvaient certains migrants, ne disposant donc pas de papiers, ou encore certains qui prenaient les passeports d'autrui pour tenter l'aventure ailleurs". Une situation qui a dû certainement interpeller l'autorité espagnole qui décide de procéder à leur rapatriement.

Pour le moment, ils sont dans un centre de rapatriement dénommé Hoya Fria au niveau de Ténérife attendant que la procédure prenne fin pour rentrer au bercail.

Cependant, notre interlocuteur nous informe que des démarches seraient également en cours pour permettre à certains migrants, en situation régulière, de leur faciliter de regagner certaines régions du pays.
Samedi 6 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :