Immigration clandestine : Le message militant de l’artiste comorien, Cheik MC aux jeunes africains.


Artiste, rappeur, compositeur et interprète, le comorien Cheik MC, Abderémane Cheik de son vrai nom, a profité de sa venue au Sénégal, à l’occasion du Festival Hip Hop en Couleurs dont il est l’invité d’honneur, pour évoquer le phénomène de l’immigration clandestine. L’artiste qui n’a pas manqué de déplorer le nombre de morts en Méditerranée dont la majorité reste des jeunes, dénonce une injustice.
Pour Cheik MC, il y a aujourd’hui dans le monde, une frontière qui sépare les riches des pauvres, et alors que  l’Afrique a toujours été sous contrôle de la France, pour les africains aller en France demeure une très grande difficulté.
L’icône des cultures urbaines comoriennes confie militer, à travers sa musique, pour l’ouverture des frontières tout en invitant la jeunesse africaine à se réveiller davantage sur le sort de l’Europe actuelle, notamment la France.
‘’La France n’est plus ce qu’elle était et ne tiendra plus jamais ses promesses. Ce n’est pas parce que Marine LePen n’est pas présidente que sa politique n’est pas appliquée en France. Il est grand temps que les jeunes africains cherchent leur avenir chez eux dans le continent africain’’, a-t-il conseillé aux nombreux jeunes qui veulent tenter l’aventure vers l’Eldorado.
Jeudi 26 Décembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :