Immigration / L’agence Frontex s’investit dans la lutte transfrontalière

L'agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des États membres de l'union européenne (Frontex), a tenu ce 14 mars 2018, un point de presse. En présence du Directeur exécutif de l’agence, Fabrice Leggeri, ainsi que de l'ambassadeur de l'Union européenne, Joaquin Gonzalez-Ducay.
L'objectif de cette rencontre réside dans l'urgence d'apporter une réponse au phénomène de l’immigration massive vers l'Europe. Pour ce faire, l'Agence Frontex, compte faire de la lutte contre la criminalité transfrontalière une priorité. Ceci afin de freiner le trafic de migrants, la fraude douanière, le trafic de drogue et la menace terroriste.

Dans l’exercice de ses missions de surveillance des frontières extérieures de l’UE, l’agence Frontex se déploie dans divers secteurs tels que la lutte contre la criminalité transfrontalière, la gestion des flux migratoires et des retours, l’évaluation de la vulnérabilité au niveau des frontières, etc…

En outre, le directeur exécutif de l’agence, Fabrice Leggeri s’est prononcé sur la situation migratoire pour le compte de l’année 2017. Selon lui, on a noté une baisse notable du flux migratoire avec 119 000 migrants irréguliers, soit une diminution d’un tiers comparé à 2016 (Italie), 41 700 de migrants irréguliers, moins du ¼ en comparaison à 2016. Toutefois une hausse a été notée sur l’axe espagnol avec 22 900 entrées constatées, soit le double comparé à 2016.


Mercredi 14 Mars 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :