Immersion au Forail de Sicap Mbao : Business, agression, insalubrité... Le tout vécu au quotidien. (Reportage)


Très connu pour la vente de bétail, le forail de Sicap Mbao est pourtant confronté à d'énormes difficultés, surtout en période d'hivernage. En effet, à peine quelques gouttes d'eau tombées, le site devient impraticable. 

De loin, l'odeur des excréments mélangés avec l'eau de pluie et les ordures, agresse les narines. Des boeufs, moutons et quelques rares chèvres pataugent dans les eaux pluviales.

Les conditions d'hygiène s’y dégradent de jour en jour, rendant ainsi difficile l'accès à l'enclos où il faut impérativement porter des bottes ou mettre des sachets en plastique pour s'y rendre. Une situation qui ne laisse pas indifférents les éleveurs majoritairement composés de peulhs. 

Le forail dont la date d'installation est difficile à déterminer, est aussi assez souvent confronté à des problèmes d'insécurité, de vol, et à une électrification insuffisante.

Pour expliquer une telle situation, certains vendeurs de moutons se sont défaussés sur la mairie. Cette dernière, quant à elle, botte en touche. Concernant la délocalisation du site, Malick Dramé, le directeur de cabinet du maire s'est expliqué sur le sujet. 

Outre le commerce de bétail, d'autres activités génératrices de revenus comme la vente de corde, de foin, le lavage de mouton entres autres, se pratiquent au foirail de Sicap Mbao...
Samedi 1 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
ADIEU BABACAR !

ADIEU BABACAR ! - 05/08/2020