Il n’y a pas eu de manipulation du peuple, c’est juste un constat populaire Monsieur le Président ! ( Babacar CAMARA )


Les résultats provisoires de ces élections législatives ne sont qu’un signal envoyé par une forte
majorité des sénégalais à l’endroit du gouvernement. Un signal, qui a également, pour objectif de vous
mettre en garde Monsieur le Président et de vous informer que le contrat social n’a pas été respecté.
On peut même imaginer, que beaucoup de ces sénégalais, qui ont voté contre votre Benno, ne
connaissent même pas les réels enjeux de ces élections législatives. Et pourtant, cela n'a guère
empêché leur motivation d'aller voter massivement contre votre parti politique.
Si vous vous étonnez de ces résultats, alors je peux pleinement vous répondre.
Les sénégalais deviennent de moins en moins ceux qui se battent contre les forces de l’ordre dans les
rues de Dakar pour toutes les petites chamailleries ou manigances. Cependant, ils suivent les
évènements, ils enregistrent et réagissent aux moments opportuns.
M. le Président, depuis le désarmement de l’OFNAC en 2016, suivi de votre politique du ‘’big stick’’
ces dernières années, accompagnée par votre volonté obsessionnelle de maitriser l’opposition, la
violation des vies privées et des droits de l’homme, la descente aux enfers de nos institutions, le
manque de communication...les sénégalais ont perdu le fil conducteur et ne comprennent plus votre
politique de ‘’gouvernance sobre et vertueuse’’ dont vous nous avez seriné en 2012.
Et pour couronner le tout, depuis déjà plusieurs années, depuis le déploiement du PSE, les inondations
sont toujours un réel problème sociétal, qui font perdre des biens matériels à un bon nombre de
sénégalais, déjà appauvris par la mauvaise politique économique du pays. Vous savez, déjà, que la
protection des personnes et de leurs biens matériels est la première règle fondamentale du fameux
contrat social. La cherté de la vie est devenue insoutenable. Ce phénomène que vous justifiez par la
crise en Ukraine n’est alors rien d’autre qu’une preuve que votre PSE n’a apporté concrètement
aucune solution relative à une autosuffisance alimentaire. Le taux de chômage et les chiffres de
l’émigration clandestine explosent. Vous n’avez pas pu développer une politique d’insertion
professionnelle des jeunes. L’apprentissage de divers métiers en fonction des zones géographiques
était une solution pour restreindre le taux de chômage et accompagner l’entreprenariat. La santé,
n’était pas une mauvaise organisation de Diouf Sarr mais c’est plutôt une réalité dans la vie
quotidienne des sénégalaises et sénégalais dans les différents hôpitaux du pays. Quand on fait le choix
de prendre un politique plutôt qu’un technicien avec de réels objectifs, c’est qu’on n’a pas la volonté
de travailler M. le Président.
Je profite de cette occasion pour féliciter les sénégalais, qui commencent à faire la part des choses. Et
je reste persuadé, que la nature de la politique sénégalaise va bien s’améliorer un jour.
Avec tout mon respect !
Pour un Sénégal meilleur !

Fait à Dakar (Golf Sud), le 10/08/2022
Babacar CAMARA
Jeudi 11 Août 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :