Idrissa Gaye sur les cas de meurtre de jeunes filles : "Djioulikat yi gnio beuri légui mais djioulitt yi beuréétougne"

Les récents cas de meurtre de jeunes filles survenus en ce mois béni du ramadan à Tambacounda et à Thiès restent sur le bout des lèvres des conférenciers et islamologues. En effet, lors de la conférence des femmes du mouvement "And suxxali Sénégal", l'islamologue Idrissa Gaye n'a pas seulement dénoncé ces actes ignobles, mais aussi signalé que "Djioulikat yi gnio beuri légui mais djioulitt yi beuréétougne".


Jeudi 23 Mai 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :