Idrissa Diallo après le déguerpissement des Khalifistes : « C’est très grave qu’en tant qu’ancien député on m’interdise de m’approcher de l’Assemblée nationale »


Le maire de Dalifort Idrissa Diallo, ancien député a l’Assemblée nationale, n’a pu accéder à l’hémicycle cet après midi lors du vote de la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall. Il en a été tout simplement interdit d’accès. Une situation qui eut le don d’irriter ce dernier. Selon lui, il faudrait dorénavant qu’ils prennent leur responsabilité devant « ce régime autoritaire ».
« On m’a interdit l’accès alors que je voulais aller à l’Assemblée nationale  voir ma représentation, voir mes représentants du peuple ce qu’ils disent en mon nom. Je ne sais pas si on est dans un état d’urgence non annoncé, mais on est dans une dictature définitivement installée, mais c’est étonnant qu’un citoyen comme moi, ancien député que l’on m’interdise d’aller à l’Assemblée nationale. C’est très grave, ce régime a fini de s’installer dans la dictature. Ce pays ne peut pas continuer ainsi, il va falloir que l’on prenne nos responsabilités. Macky Sall a été élu de la façon la plus belle, on n’acceptera pas qu’il amène une dictature ici. On ne l’acceptera pas.  Nous sénégalais on veut aller à l’Assemblée écouter nos députés, s’il l’interdit, il est dans la dictature ».
Samedi 25 Novembre 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :