Ibnou Diop responsable politique de l’APR à Guédiawaye dénonce: «Que le Président de la République reconsidère la banlieue. Il ne faut pas se leurrer, l’APR risque d’être laminée lors des locales (…) »


Ibnou Diop responsable politique de l’APR à Guédiawaye dénonce: «Que le Président de la République reconsidère la banlieue. Il ne faut pas se leurrer, l’APR risque d’être laminée lors des locales (…) »
Il a côtoyé l’actuel locataire du Palais depuis ses débuts, alors que Macky était en fonction à PETROSEN. Il fait partie de ces rares personnes qui ont très tôt cru en la personne de Macky Sall, avant d'adhérer à l’APR au moment de sa naissance, où tout était à faire.

Il, c’est le banquier de profession, Ibnou Diop, qui est sorti de son mutisme pour joindre hier Dakaractu aux fins, dira t-il, de sonner le tocsin « avant qu’il ne soit trop tard! »

A en croire ce responsable, l’Alliance pour la République broie du noir en banlieue, particulièrement à Guédiawaye. « Le Président de la République mérite soutien pour avoir posé des actes rassurants. Mais, pour lui rendre service, il faut lui dire la vérité. Soit dit en passant, nous avons mis sur pied un mouvement qui comme son nom l’indique CORMAG (Comité d’Action pour la Remobilisation et la Massification de l’APR à Guédiawaye) se veut une sentinelle du parti en banlieue », dira d’emblée Ibnou Diop, non sans fustiger « vigoureusement certains comportements de responsables s’autoproclamant coordinateurs de l’APR or Macky lui-même avait dit qu’il ne voulait plus entendre parler de coordinateur. Il nous avait dit : « que chaque responsable descende à sa base et prouve sa représentativité ». Ces soit-disant coordonnateurs du reste impopulaires, ne rendent vraiment pas service au Président Macky Sall. Ils s’évertuent à détourner la conscience des populations en leur faisant des promesses mirobolantes. Et si le Président de la République n’y prend garde, l’APR risque de se faire laminer lors des prochaines locales!»

Invité à nous livrer l’identité de ces responsables auxquels il fait allusion, notre interlocuteur, qui ne peut dissimuler son amertume, de répondre amèrement : « ils se reconnaîtront à travers mes propos et puis le Président saura les identifier ».


Réclamant que leur mentor sonne « pendant qu’il est encore temps » la fin de la récréation, Ibnou Diop saisira l’opportunité pour demander à celui qui tient les manettes du pouvoir exécutif de reconsidérer la banlieue. « Car, comme on a coutume de le dire, qui gagne la banlieue gagne forcément Dakar » conclura Ibnou Diop...
Jeudi 5 Septembre 2013
Dakaractu




1.Posté par Ibnou bou Sophie le 06/09/2013 15:09
Ibnou bou Sophie nous de guediawaye on ne te suit pas .tu es trop petit pour donner des conseils à Macky,



Dans la même rubrique :