ITV AVEC TABASKI FALL : « Il faut un audit général des différents fonds de financements destinés aux jeunes... Il faut aussi un nouveau gouvernement pour avancer »

Auditer tous ceux qui tournent autour des fonds destinés au financement des jeunes, voilà ce que recommande Tabaski Fall. Dans cette interview avec Dakaractu, le responsable Politique Apériste de Thilmakha (département de Tivaouane) et conseiller municipal, ex candidat à la mairie de ladite commune aux locales de 2014, n'a pas voulu y aller avec le dos de la cuillère. Pour lui, le Président Macky Sall a consenti énormément d'efforts dans ce domaine, mais des efforts anéantis par une gestion bizarre. INTERVIEW...


Dakaractu : Vous êtes responsable politique Apériste. Votre parti semble avoir été affaibli par les derniers événements. 

 

Absolument pas ! Notre parti est sorti, à  l'image de son leader, ragaillardi par les derniers événements dont vous parlez. Et cela, nous le devons au Président Macky Sall qui a fait preuve de responsabilité et de finesse dans chaque action qu'il a posée. C'est un homme habile et pondéré. Je sais de quoi je parle pour avoir été militant de la première heure. Je rappelle que j'ai eu le privilège de recevoir le candidat Macky sall en 2012 dans ma commune dans des conditions difficiles puisque à l'époque, personne ne voulait le côtoyer. Et également, je l'ai reçu en meeting  en 2019. C'est un homme qui n'est jamais dépassé par des événements. 

 

Voilà un un Président qui ne mérite pas ça. Puisqu'il a beaucoup travaillé et a beaucoup investi dans ce pays et dans tous les secteurs. Laissez-moi les citer : l'agriculture, la pêche, l'artisanat, la culture etc... Il a clairement mouillé le maillot pour avoir ce bilan élogieux. 

 

On a l'impression que l'Apr manque d'être utile au Président Sall.

 

Comme dans tous les partis politiques, le leader a de bons collaborateurs et de moins bons. Cependant, ce dont je suis sûr c'est que le Président Macky Sall est présentement mal entouré. Je n'ai pas peur de le dire et je le répète. Le Président a besoin de bien revoir son entourage car tout ce qui brille à côtéde lui n'est pas forcément de l'or. Et les derniers événements en témoignent éloquemment. Les militants sont déboussolés à cause des leaders fantômes qui manquent d'être avec la base. Il ya un grand écart eux et la communication ne passe pas. Comment un département comme Tivaouane peut-il  se permettre de ne tenir aucune réunion depuis les élections de 2019. Les responsables ne répondent plus au téléphone. L'heure est plus que grave...

 

Les émeutes étaient, pour certains, dues à la colère d'une jeunesse sans emploi ?

 

Je rends d'abord grâce à Dieu puisque notre pays a retrouvé la paix après un moment chaud de révolte et de manifestations. Je félicite, encore une fois, le président Macky sall au vu de sa position et pour ce discours rassembleur, ce discours d'apaisement livré aux Sénégalais et plus particulièrement à la jeunesse de son pays. Une jeunesse, quand-même, fatiguée et désespérée. Je sais de quoi je parle. Je suis jeune et je pèse bien mes mots. Et ce, malgré tous les programmes de jeunesse, les formations, les financements. 

 

Soyez plus clair !

 

Le Président a inventé toutes les solutions possibles pour aider la jeunesse. Combein de fonds de financement ont été mis à la disposition de cette jeunesse. Je crois, d'ailleurs, qu'il est grand  temps de revoir  la situation et également de faire un audit général de ces différents fonds de financement des jeunes. Je souhaite qu'on audite la gestion de ces fonds. L'heure est grave et ces financements doivent aller directement vers les cibles. Et la cible, c'est la jeunesse comme l'a indiqué son Excellence le président Macky Sall. Je me demande si la Der, l'Anpej et les autres organes de financement de projets n'ont pas failli à leurs missions. Travaillent-ils vraiment sur la base d'un cahier de charges, d'une feuille de route claire? Je suis jeune entrepreneur avec 12 ans d'expérience. Par conséquent, je sais de quoi je parle.

 

Comment appréciez-vous la politique de jeunesse du Président Sall ?

 

Il y a une réelle politique de jeunesse. C'est mon avis. Mais, il y a des impairs dans l'exécution de cette politique. Les jeunes ont besoin d'être impliqués dans la mise en œuvre de cette politique et surtout dans les prises de décision. Nous sommes dans un pays composé en majorité de jeunes. Donc, cette dernière constitue une frange importante, raison pour laquelle, on doit les impliquer dans la gestion des financements dégagés par son Excellence le Président de la République. Beaucoup de jeunes détiennent des projets par devers eux, mais... hélas !

 

En tant que jeune leader, je ne parviens toujours pas à faire financer les projets des jeunes de ma commune alors qu'il ne s'agissait que d'un mini projet de moins de 10 millions, juste pour faire travailler 8 jeunes. Combien de jeunes ont subi le même travers ? Pire, jusqu'au moment où je vous parle, aucun financement de la Der n'a été accordé à un jeune dans ma commune. Donc, il est grand temps qu'on revoie la situation et surtout qu'on  trouve d'autres moyens simples et efficaces pour financer les jeunes.

 

Comment trouvez-vous les modes de  financements initiés  ?

 

Les modes de financement doivent être revus et doivent bénéficier de la plus grande transparence. Et ce, surtout pour les 350 milliards annoncés. Je salue personnellement la décision de le loger à la présidence pour permettre au Président de tout contrôler par lui-même ou en le confiant à un sage, c'est à dire une personne mature et responsable. C'est à ce seul prix que les copinages seront annihilés avec ces quotas anormalement accordés à des ministres, députés ou directeurs généraux. 

 

Trouvez-vous pertinent que l'on propose des charrettes et des ânes à des jeunes pour lutter contre le chômage comme c'est le cas à Diourbel ?

 

Concernant la situation des charrettes à Diourbel, il faut être prudent et savoir faire la part des choses. Le monsieur qui a initié  cette histoire a expliqué que c'est son projet à lui depuis longtemps et que c'est  dans le cadre de la collecte des ordures à Diourbel. Peut-être, il trouve-t-il que cela cadre avec les réalités de sa localité. Vous savez, le Président Macky Sall se situe à  un niveau bien supérieur. Lui, c'est les grands projets comme Diamniadio, le Ter,  le Brt, les ponts, les autoponts etc.... Ne lui attribuons pas cette histoire de charrettes et d'ânes. Le Président a une vision plus grande que cela. C'est de la manipulation via les réseaux sociaux. Le Président Macky Sall est un ingénieur et il veut un cadre de vie jovial et un bien-être pour tous les Sénégalais. Tout le pays est en chantier. De Dakar à Kédougou... De Matam à Ziguinchor, les projets de très grande envergure foisonnent. Faisons lui confiance et surtout accompagnons-le  dans sa politique de développement.

 

Quel est votre avis sur le report des élections locales ?

 

Pour le report des élections, c'est une  question qu'on doit aborder avec prudence. Pourquoi ? Parce que tout simplement il ya une révision sur le fichier électoral, d'une part. D'autre part, nous traversons un moment de crise sanitaire. Et une élection  a un coût. Savons-nous combien coûte une élection locale en terme de ressources financières, de ressources humaines, de moyens logistiques et autres accessoires et prédispositions. Je suis conseiller municipal et j'ai hâte de retourner sur le  terrain pour la conquête de ma commune, mais je sais que l'État doit réunir les conditions pour des élections locales libres et démocratiques et j'en suis conscient et je lui fait entière confiance.

 

Pensez-vous que la mise en place d'un nouveau gouvernement est une bonne idée ? Pourquoi ?

 

Oui, en effet, c'est même urgent pour le  Président Macky Sall de mettre en place un nouveau gouvernement. Des hommes dynamiques qui prennent leur téléphone quand les populations les appellent pour les interpeller sur un problème d'intérêt  public. Un gouvernement sobre et travailleur. On a besoin d'une équipe efficace et réactive composée de jeunes capables de descendre sur le terrain. Mais pas un gouvernement composé de chasseurs de primes ou de ministres sans ambitions ou avec des ambitions politiciennes personnelles.

 

Votre dernier mot...

 

Je félicite et encourage son Excellence le Président Macky Sall et lui réitère mon fidèle engagement pour un Sénégal meilleur. Je lui  rappelle également que son parti dispose de personnes compétentes capables de l'accompagner dans sa mission. Malheureusement, ils sont complètement écartés et ne sont jamais associés dans les prises de décisions. Je lui demande aussi, de continuer d'être à l'écoute de son peuple. Et je prie pour qu'ensemble, nous réussissons à avoir un Sénégal émergent et prospère.

Lundi 29 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :