INONDATIONS ET PROBLÈME D'EAU À TOUBA / Le nouveau gouverneur prend des engagements jamais pris par ses prédécesseurs et assure qu'il les respectera.


En réponse à Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre qui a listé ses inquiétudes par rapport au Grand Magal de Touba citant notamment les inondations qui sévissent dans la cité religieuse et la grosse pénurie d'eau qui complique le quotidien des populations, le nouveau gouverneur de Diourbel a ( courageusement) pris des engagements que nul n'avait, avant lui, osé prendre. 
En effet, dans son discours de clôture lors du comité régional de développement, Gorgui Mbaye a affirmé être en mesure, avec ses services, de juguler le spectre des inondations en déployant des stratégies capables de libérer les différentes artères de la cité de l'emprise des eaux pluviales. ''  Nous devons travailler de sorte à ce que les inondations n'impactent pas sur la circulation automobile. Il existe beaucoup de points bas. Et ces points bas constituent un goulot d'étranglement, compte tenu de leur positionnement  sur notre plan de circulation. Nous allons nous ceindre les reins pour que les inondations ne constituent pas une entrave majeure à la circulation routière au niveau de Touba. C'est un objectif réalisable. Nous devons tout faire pour libérer les voies. C'est un engagement que nous prenons et que nous pouvons aussi satisfaire si nous sommes mobilisés '', dira-t-il substantiellement.

Autrement dit, le gouverneur devra pour satisfaire à ses engagements, d'abord dégager l'eau qui inonde le tronçon Mbacké-Touba surtout dans la partie comprise entre l'arrondissement de Ndame à l'ancienne gare routière de Touba. Il devra aussi s'atteler à le faire au niveau de Ndamatou, Sam, Bouqatoul Moubarak, Madyana,  Guédé non de Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadr etc...


Par rapport aux pénuries d'eau qu'il qualifie de '' problématique structurelle '', le gouverneur s'est aussi engagé à juguler sensiblement le déficit, saluant les efforts de l'OFOR et de Touba Ça Kanam. '' L'Ofor a pris plusieurs dispositions en terme de dotation de 100 camions-citernes et 80 bâches souples. Elle a aussi participé à la réparation de l'un des trois forages. Les deux autres qui étaient tombés en panne ont été pris en charge par l'association Touba Ça Kanam qui a déjà réparé le deuxième. Le troisième sera opérationnel la semaine prochaine puisqu'elle a déjà fait la commande ''. Gorgui Mbaye de promettre, séance tenante,  que l'ensemble des 29 forages que comptent Touba seront fonctionnels, sans exception... 
Jeudi 29 Août 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :