INONDATIONS À TOUBA - Le débordement du bassin de Darou Rahmane fait un mort et endommage des champs… Orsec au bord de l’échec


Le premier drame causé par les inondations vient d’être enregistré après celui des maisons englouties dans la cité religieuse. En effet, un garçon a été repêché à Darou Rahmane dans les eaux pluviales. L’enfant âgé de 13 ans, n’a pu être sauvé par ses parents qui n’ont pu que constater la scène.
En plus de cette perte en vie humaine, il y a aussi que beaucoup de champs ont été détruits par les eaux. Des hectares de terres cultivées sont irrémédiablement abîmés au grand dam des paysans qui voient déjà leur espoir d’avoir de bonnes récoltes s’envoler.
À côté, le cauchemar persiste. Plusieurs centaines de maisons ayant été englouties par les eaux, des familles entières ont été obligées de vider leurs concessions à quelques semaines du magal.
Touba est en passe de vivre les pires inondations de son histoire. Le ministre de l’intérieur qui a effectué une brève tournée dans la cité il y a quarante-huit heures, a annoncé des mesures dans le cadre du plan ORSEC. Malheureusement, les populations parlent déjà d’échec cuisant...
Mercredi 24 Août 2022
Dakar actu




Dans la même rubrique :