INFOS DERNIÈRES MINUTES À TOUBA / Détails sur l'agent de santé et son époux... La police pour imposer la quarantaine aux contacts du commerçant de Madyana.


Quand le virus du Covid-19 attaque nos services hospitaliers, c'est que le problème est devenu plus que jamais très sérieux. À Touba, c'est désormais le cas. Une dame officiant à l'hôpital Matlaboul Fawzeini est la personne qui a été testée positive au coronavirus via la transmission comunautaire. (Une information que Dakaractu-Touba s'était réservée le droit de tenir secrète pour éviter toute velléité de stigmatisation de l'établissement jusqu'à ce qu'elle ébruite. Toute la cité de Touba est informée). 

 

 L' écueil, cependant, c'est que son époux travaille aussi dans le même établissement. Ce qui ne veut nullement dire qu'il a aussi été infecté. Dans tous les cas, les autorités médicales ont été promptes à prendre les dispositions qui s'imposaient. C'est à dire isoler la malade principale et placer une dizaine de ses contacts en quarantaine. Son service a été désinfecté, nous dit-on, mais les syndicalistes souhaitent sa fermeture pure et simple. Chose pas très simple à faire parcequ'il s'agit du laboratoire,  pécuniairement prolifique. Toutefois, au vu de l'aspect crucial de la situation, notre source nous confie qu'une décision consensuelle sera prise. Autant dire que la situation a été vite maitrisée sur place.

 

LA POLICE POUR IMPOSER LA QUARANTAINE 

 

Si à l'hôpital Matlaboul Fawzeini, il n'a été nullement difficile de placer en quarantaine les personnes qui ont été en contact avec la dame, à Madyana, la situation a été  absolument compliquée. En effet, les personnes supposées proches du commerçant (détecté le 17 avril et victime de la transmission comunautaire) ont été impossibles à maintenir sur place. 

 

Alors que les autorités médicales leur avaient demandé de ne pas quitter leur bâtiment,  certains d'entre eux, des commerçants pour l'essentiel, ont préféré se dérober pour aller vaquer à leurs occupations quotidiennes. Par conséquent, ce samedi 18 avril, ils ont été, encore, en contact avec d'autres personnes. 

 

C'est alors que la police a été mise en contribution pour les obliger à rester sur place. Au moment où ces lignes sont écrites, les hommes en kaki ont été déployés pour les empêcher de sortir et il en sera ainsi jusqu'à ce que la quarantaine soit officiellement levée où qu'ils soient délogés.

 

Madyana est un quartier populaire de Touba qui abrite un marché et qui est toujours confronté à de terribles problèmes d'eau. À ce jour, le forage dont la pompe est tombée en panne depuis le lendemain du Gamou 2019, n'a toujours pas été réparé. Et les populations comptent plus que jamais sur les services de l'association Touba Ça Kanam qui a déjà acheté 3 des 5 pompes sollicitées pour la réparation des forages de F4, FKébé, Sam, Rahmatoul Ahad et Madyana.

 

RÉCAPITULATIF 

 

Touba est, au jour du 18 avril 2020, à 31 cas de malades sur les 350 enregistrés au niveau national dont 5 issus de la transmission comunautaire.  

4 d'entre ces 5 cas sont actuellement sous traitement au niveau du centre de santé de Darou Marnane et 19 sont placés en quarantaine. Situation à suivre...

 

Samedi 18 Avril 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :