Huile d'arachide : Le ministre du Commerce se félicite de l'effectivité de l'accord entre acteurs du secteur pour promouvoir la production locale


Dans le cadre de la mise en œuvre de la plateforme de commercialisation de l’arachide, le Sénégal a mis en place un mécanisme de régulation des importations d’huile, adossé à l’achat effectif d’huile raffinée d’arachide.

Cette mesure de défense commerciale, prévue dans les accords commerciaux internationaux signés par le Sénégal, permet à tout État membre, d’accompagner une filière naissante menacée par des importations massives.

Cette mesure vise à améliorer la consommation d’huile raffinée d’arachide enrichie aux vitamines. Cette huile occupe moins de 5% de part de marché.

D'ailleurs, rappelle-t-il, un protocole d'accord a été signé le 13 mars 2018, entre différents acteurs de la chaîne de valeur huile pour booster la production locale : opérateurs producteurs d’arachide, artisans producteurs d’huile (Rasiaat), les industriels huiliers, les commerçants distributeurs, les commerçants importateurs et les associations de consommateurs. L’objectif est de fournir 100 mille tonnes d’huile raffinée d’arachide équivalant à 300 mille tonnes d’arachide.

Ensuite, poursuit le ministre du Commerce, l'ensemble des industriels huiliers se sont engagés à acheter toute la production artisanale au prix de 650 francs CFA le litre.

Les commerçants distributeurs achètent auprès des industriels toute la production d’huile d’arachide raffinée, au prix de 1.100F HTVA.

Désormais, tout importateur d’huile, devra se soumettre à l’obligation d’acheter en huile raffinée d’arachide, une valeur équivalente à 10% de son quota d’importation.

En visite auprès des unités de raffinerie artisanale de Touba, le ministre du Commerce a constaté que le dispositif fonctionne bel et bien. Sur place, Alioune Sarr s'est rendu compte que les 80 unités de production d’huile qui font travailler plus de 24.000 personnes durant dix mois, fournissent chaque jour trois cent tonnes (300T) à la Sonacos.

Le ministre a lancé un appel aux consommateurs afin de privilégier l’huile raffinée d’arachide enrichie en vitamines, de meilleure qualité organoleptique et mieux adaptée à nos habitudes de cuisson à haute température.

Le ministre félicite la Sonacos et Rasiaat, d’avoir donné corps à cette vision du Président de la République Macky Sall, qui lors de son appel dans le Saloum, avait promis aux producteurs d’arachide, une solution définitive à la commercialisation de l'arachide par la transformation. Il invite tous les acteurs à tenir leurs engagements souscrits dans le protocole, à l’image de la Sonacos et de la Rasiaat.
Samedi 11 Août 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :