Hommage de Moustapha Guirassy : « Bruno Diatta incarnait l'éternité de la République »




J'apprend avec tristesse la disparition de l'Ambassadeur Bruno Diatta, à l'âge de 70 ans. C'est une perte cruelle pour la République. Je présente mes condoléances émues à sa veuve Thérèse, à ses trois enfants, aux familles Diatta et D'Erneville, à sa famille  de la Casamance et de Joal et à l'ensemble de la communauté nationale. Il sera regretté longtemps et restera dans nos coeurs et nos esprits. Lorsqu'il m'a été donné de servir le pays en qualité de Ministre, après le Chef de l'Etat qui incarnait la République, la silhouette de Bruno Diatta à ses côtés était pour moi le plus fort rappel de la permanence des institutions républicaines et de l'Etat, entité intemporelle sinon éternelle,  qu'il a servi avec élégance, un professionalisme jamais pris en défaut et une discrétion légendaire. Il a servi les quatre Présidents de la République qu'a connu le Sénégal. Il a surtout servi le Sénégal. L'adage dit : "il n'y a pas de grand homme pour son valet". Bruno Diatta n'aura jamais été le valet de personne, mais toujours le serviteur du cérémonial républicain, dont il avait fait un sacerdoce laïque, et sans lequel il ne serait point d'Etat. Je salue la mémoire de l'ancien major de sa promotion à l'ENA qu'il est et prie pour le repos de son âme, à l'unisson de tous les Sénégalais aujourd'hui émus et attristés.
Vendredi 21 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :