Hivernage à Kolda : Brahim Mamadou Ba (DRDR) « …Nous avons connu un hivernage en dents de scie…d’impact négatif sur le développement végétatif des cultures… »


À Kolda, les cultures se portent bien malgré un hivernage en dents de scie. Et cette situation n’a pas impacté beaucoup sur l’état des cultures. Pour en savoir plus, nous avons effectué une incursion dans les champs et  recueilli l’avis de Brahim Mamadou Ba, le directeur régional du développement rural de Kolda (drdr) à l’occasion de la réception des tracteurs aux bénéficiaires. 

À en croire le DRDR Brahim Mamadou Ba,  « à Kolda, nous avons connu un hivernage en dents scie mais ceci n’a pas eu d’impact négatif sur le développement végétatif des cultures. Ainsi, nous avons connu des semis étalés dans le temps. C’est pourquoi, nous avons eu trois vagues de semis que sont la première décade du mois de juin, la deuxième en juillet et la troisième en fin juillet-début août. Mais ce qu’il faut noter malgré l’installation de l’hivernage en dents de scie, c'est que les cultures n’avaient pas connu de dommages car il y’a eu des pluies utiles permettant d’entretenir les plants. Toutes les spéculations se portent bien. En ce sens, Nous espérons un bel hivernage cette année. » 

Il poursuit en expliquant : « généralement, beaucoup se trompent en essayant de faire une corrélation entre les quantités d’eau tombées et la production. Une bonne répartition des pluies utiles (20/30 mm) permet à la plante de se développer. Mais il est inopportun de recevoir une grande quantité d’eau d’un coup alors que la plante n’utilise qu’une partie. Avec la reprise des pluies à ce rythme jusqu’au 20 octobre, on espère avoir une bonne campagne agricole… » 

Trouvé dans son champ, Mamadou Baldé de préciser : « j’étais inquiet, mais aujourd’hui je vois que mes cultures se comportent bien car il y’a eu des pluies utiles. C’est vrai que les producteurs étaient dubitatifs au début de l’hivernage, mais avec ce rythme de pluies nous sommes confiants pour le reste. J’ai semé tôt en fin juin dès les premières pluies. Et je pense que cette résistance des cultures est due à la bonne qualité des semences et de l’engrais que nous avons reçus à temps. Mon champ d’arachide est en floraison avec des feuilles larges et très vertes de même que mon maïs témoignant du bon déroulement de l’hivernage. En tout cas, nous espérons un bel hivernage, meilleur que celui de l’année dernière… » 

Pour mieux booster la production avec la mécanisation agricole, la région de Kolda a réceptionné ses tracteurs et motoculteurs dans l’enceinte de l’agriculture. Occasion saisie par Brahim Mamadou Ba (DRDR) de rappeler : « le matériel agricole (tracteurs et motoculteurs) réceptionné aujourd’hui et mis à la disposition du ministère de l’agriculture pour les producteurs par le président de la République entre dans le cadre de l’élargissement de la base productive. » 

Il estime qu’aujourd’hui ils ont reçu 13 tracteurs pour la région. Et ces tracteurs font partie d’un lot de demande de 2017. Il faut signaler qu’en 2019 la région avait reçu un quota de 14 tracteurs. Et cette année, elle a reçu non seulement le reliquat des huit tracteurs mais aussi les 5 autres. 

Avec la mécanisation progressive, l’augmentation de la base productive pourrait être une solution pour atteindre l’autosuffisance alimentaire...  


Dimanche 15 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :