Hippopotame de Kédougou : "La décision d'abattre l'hippopotame n'était nullement l'intention des autorités... Elle est due à un manque de moyens matériels..." (Commandant Moussa Ndour)


Selon le commandant Moussa Ndour,  responsable de la Zone d'intérêt Cynégétique (ZIC) de la Falémé et chef de la Faune de Kédougou, "la décision d'abattage de l'hippopotame, qui a dérangé toute la quiétude des populations de Kédougou, n'était nullement l'intention des autorités en charge de la question, mais elle est due à un manque de moyens matériels auquel le service fait face pour immobiliser l'animal." 
Toujours selon lui,  "dans des situations pareilles la première option à faire c'est de neutraliser l'animal, mais malheureusement nous ne disposons pas de neutralisants..."
Dimanche 31 Mars 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :