Hausse du prix des masques dans les pharmacies, réalité des tests : NOO LÀANK et AAR LINOU BOKK interpellent le ministre Abdoulaye Diouf Sarr


Par une lettre conjointe, les organisations Noo Lank et Aar li nu bokk, ont interpellé le ministre de la santé et de l'action sociale sur l’augmentation du prix des masques vendus dans les pharmacies.

En effet, c'est à partir d'un constat fait sur quelques pharmacies à Dakar, Guy Marius Sagna, Ndèye Fatou Ndiaye Blondin Diop et Cie ont été informés que "le paquet de 50 masques coûtaient maintenant 50.000 francs CFA soit 1.000 francs CFA le masque alors qu’il n’y a guère longtemps, ce même masque coûtait 50 francs CFA. De plus, ils afffirment avoir acheté 15 pour le montant de 15.000 francs CFA.  

Face à cette situation, Nio Làank et Aar Linou Bokk estiment paradoxal, le fait de laisser cela prospérer alors que les autorités ont rendu obligatoire le port du masque.

Ces organisations citoyennes informent ainsi le ministre et ses services de l’augmentation des prix des masques qui aura pour effet de les rendre difficilement accessibles aux populations alors qu’ils constituent le principal rempart contre le Covid-19.

S'interrogeant sur la relance de l’entreprise pharmaceutique Médis Sénégal fermée depuis le 15 janvier 2020, Nio Làank demande ainsi au ministe ce qu'attend l'État du Sénégal face à cette industrie pharmaceutique dans ce contexte de pandémie.

En outre, elles demandent à l’État d'éclairer sur un certain nombre de questions comme :
-Le prix du test de Covid-19.
-Les raisons pour lesquelles les tests sont encore si faibles malgré leur augmentation depuis peu.
-Le nombre de lits dont notre système de santé dispose aujourd’hui pour les malades du coronavirus.
-Les raisons pour lesquelles le campus du COUD, moins cher, n’a pas été préféré aux hôtels par l’État.

Ces organisations suggèrent à l’Etat de mettre à la disposition des populations des masques barrières en nombre suffisant, notamment en accompagnant et subventionnant les tailleurs des différentes localités.
 Nio Làank et Aar Liniou Bokk assurent se constituer en bouclier contre tous ceux qui profitent de cette situation sanitaire pour s’enrichir au détriment des populations déjà éprouvées par le Covid-19. 
Mercredi 29 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :