Hausse du prix de l’électricité : « Noo lank » va attaquer en recours en annulation devant les juridictions la décision de la commission de régulation du secteur de l’Energie.


    Hausse du prix de l’électricité : « Noo lank » va attaquer en recours en annulation devant les juridictions la décision de la commission de régulation du secteur de l’Energie.
 la bataille sur le terrain, le collectif contre la hausse du prix de l’electricité va à l’assaut de la machine judiciaire. En conférence de presse ce matin, Aliou Sané, Coordonnateur du mouvement « Y en marre » et ses camarades ont décidé d’attaquer la décision de la commission de régulation du secteur de l’Energie en recours pour  annulation devant les juridictions. Et pour prouver que cette hausse est injustifiée, ont-ils annoncé, nous allons prochainement vous présenter un mémorandum documenté sur les allégations de facturation frauduleuse de la Senelec. « Les propres documents de la Senelec sont suffisants pour démontrer que cette hausse n’est pas fondée par les multiples justifications erronées de l’Etat. Ce n’est donc pas juste par des manifestations que Noo Lank va agir », a dit Aliou Sané.

Ils ont aussi annoncé qu’ils allaient continuer leurs activités de sensibilisation auprès des autorités religieuses et coutumières afin de « raisonner un Etat qui refuse d’entendre la voix des citoyens ».

« Le travail de proximité dans les quartiers et grandes artères, permettra de présenter les éléments objectifs pour que chaque sénégalais intéressé puisse comprendre simplement, en utilisant les faits et chiffres de la Senelec. Nous demandons aux sénégalais de ne pas juste se contenter de venir aux manifestations. Nous devons partager sur les fausses informations et justifications de l’Etat et de la Senelec. Le mémorandum et les supports qui vont accompagner les activités de sensibilisation, permettront à tout sénégalais de pouvoir le faire seul et de les partager autour de lui comme dans une grande chaine citoyenne » fera savoir aussi le « Y en mariste ».
Jeudi 16 Janvier 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :