Habib Mboup, l’ex-général de Barthélémy Dias, se justifie : « Je ne peux pas soutenir Idrissa Seck, l’ennemi de mon père »


Vendredi passé, nous vous annoncions que celui qui fut un très proche collaborateur de Barthélémy Dias a décidé d’appuyer l’action politique du président Macky Sall après avoir été démarché par le ministre de l’Économie, des finances et du plan. 

Pour que nul n’en ignore, nous sommes allés interviewer Habib Mboup qui précise que son mouvement a été lancé depuis huit mois suite à des divergences ouvertes avec le maire de Mermoz/Sacré-Cœur. 

« Barthélémy est un frère de sang et il restera toujours mon frère. Khalifa Sall et lui ont joué un rôle décisif dans ma carrière politique. Malheureusement, il arrive des moments où se séparer est la meilleure solution pour tout le monde. Je ne garde aucune dent dure contre qui que ce soit. Vous ne m’entendrez jamais dire du mal de mes ex-camarades socialistes. Je renouvelle mes prières pour la libération de Khalifa Sall et pour la libération des jeunes khalifistes récemment arrêtés », souhaite-t-il. 

« Je ne peux pas soutenir Idrissa Seck, l’ennemi de mon père », lance Mboup, qui mentionne que son mouvement œuvre pour le développement de la commune de Mermoz/Sacré-Cœur.

 
Lundi 18 Février 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :