HÔPITAL HADJ MALICK SY - Le Président annonce un ouvrage qui coûtera 46 milliards et qui sera bouclé en 18 mois.


Comme annoncé, le Président de la République a procédé ce samedi 25 juin à la pose de la première pierre de l’hôpital de Tivavouane. Le chef de l’État était en compagnie du ministre de l’intérieur, Antoine Félix Diome, de son nouveau ministre de la Santé et de plusieurs autres autorités.

Dans son discours, il préférera, d’emblée, rendre un vibrant hommage à Seydi Hadj Malick Sy dont les 100 ans de sa disparition sont commémorés. Il présentera ensuite de nouvelles condoléances aux familles éplorées suite au décès des 11 enfants dans un incendie récemment  survenu au niveau du service de néonatalogie de Tivaouane. 

Le Président de la République, parlant de l’infrastructure hospitalière en perspective, confiera être convenu avec le Khalife des Tidianes qu’elle portera le nom de Seydi Hadj Malick Sy. « Nous restons dans le temps de l’action, de l’équité territoriale et de la justice sociale. Sur ce site sera érigé un centre hospitalier de niveau 3 d’une capacité de 300 lits pour un budget de 46 milliards. Cet hôpital disposera de tous les services médicaux, chirurgicaux et aides aux diagnostics, le tout aux normes internationales. Cet hôpital portera, après discussion avec le Khalife, le nom de Seydi Hadj Malick Sy et sera doté d’un service de prise en charge des grands brûlés du fait de la proximité d’entrepôts miniers et chimiques de la région.

En outre et conformément à ses missions d’enseignement, de formation et de recherche, en collaboration avec l’université Iba Der Thiam, l’hôpital aura un pôle enseignement avec un amphithéâtre de 200 places et des salles de cours. Je dois préciser que le lancement de ce projet n’est pas lié au malheureux incendie de néonatalogie. » Le Président Macky Sall de préciser que ce projet avait été conçu bien avant parce que Tivavouane, ville sainte, principal pôle de la Tijaniya, s’est beaucoup agrandie et sa population s’est également accrue. Il est donc devenu nécessaire de réaliser une nouvelle infrastructure sanitaire pour répondre à ce double impératif. »

Prenant la parole, Mansour Sy Dabakh émissaire du Khalife Général des Tidianes à cette cérémonie de pose de première pierre, choisira de saluer la diligence du Chef de l’État par rapport à cette nécessité exprimée par la cité. « Ce que vous venez de faire est hautement significatif aux yeux du Khalife des Tidianes. Il vous en remercie. Seydi Hadj Malick, à la fin de son existence, malgré qu’il a appris plusieurs sciences dont la théologie, a clairement dit que s’il lui était donné de devenir jeune, c’est la médecine qu’il allait apprendre. La famille est inondée par des enfants qui ont appris là médecine et qui en sont diplômés. Nous sommes conscient de tout ce que vous faites. Que Dieu vous accompagne! »
Samedi 25 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :