HALTE A AHMED KHALIFA NIASSE, TROP C’EST TROP !


Depuis la parution des cinq premiers tomes de l’histoire Générale du Sénégal, le sieur Ahmed Khalifa NIASSE passe tout son temps à s’acharner sur la confrérie Tidiane en racontant un tissu de contrevérités sur la ville sainte de Tivaouane et la noble famille de Seydi El Hadji Malick SY (RTA).
De prime abord, Tivaouane n’a ni commandité la rédaction des ouvrages précités, ni rédigé les parties incriminées. Mieux encore, le Coordonnateur Général du Comité de Pilotage, le Professeur Iba Der THIAM, a eu l’humilité de reconnaitre les erreurs relevées par la respectable famille de Serigne Abdoulaye NIASSE et a pris l’engagement d’apporter les correctifs nécessaires dans les plus brefs délais.
Pourquoi alors ces nombreuses sorties injustifiées d’un l’homme qui, après avoir réussi de semer le règne de la haine et de la discorde dans sa propre famille, cherche à discréditer une valeureuse communauté dont les vertus sont connues et reconnues par tous.
1. Dire que MAODO n’a pas d’école alors que les WAZIFA & HADRATOUL DJOUMA raisonnent sans discontinuité dans tous les endroits de ce pays est une aberration sans compter les nombreuses écoles coraniques que lui et sa famille ont instituées.
 
2. Dire dans l’émission RFM MATIN qu’à l’époque coloniale, à l’exception de SERIGNE TOUBA et EL HADJI ABDOULAYE NIASSE (RTA), tous les autres chefs religieux étaient soit de connivence avec le colon, soit complotaient avec lui. Ce qui totalement faux, car c’est vous-même qui souteniez publiquement que « tout ce que colon mettait en place comme stratégie de nuisance le matin, MAODO l’anéantissait le soir avec sa natte de prière et son chapelet ». Est-il besoin de vous rappeler les conditions dans lesquelles les « zawias » de l’avenue Lamine Gueye et du Boulevard du Centenaire ont été érigées ?  Les colons n’ont jamais voulu de ces mosquées car ils estimaient que les pratiques de MAODO et de ses disciples les tympanisaient et les empêchaient de se reposer convenablement.
 
3. Affirmer sans scrupule que ton défunt frère Sidy Lamine NIASSE est devenu mourant à la suite d’une visite qu’il aurait faite à Tivaouane est une insulte à tous les habitants de cette contrée et toute la communauté musulmane. A ce stade, il est impératif que les autorités exécutives et judiciaires de ce pays élucident cette affaire car un énergumène affirme publiquement que la mort d’un digne citoyen sénégalais a été causée par le fait de personnes qu’il connait. Comme votre posture de narrateur dépasse les mensonges et les exagérations d'Homère, Oustaz HADY NIASSE a rétabli la vérité sur les voyages effectués par le de cujus avant son rappel à Dieu. Ce qui parfaitement en porte-à-faux avec l’ignominie que vous avez osé sortir de votre satanique bouche. Sidy était parti malade à Tivaouane avec lui pour assister à une conférence religieuse dont il était invité à faire une présentation. Au terme de la conférence, ils sont partis ensemble à Kaolack avant de rentrer sur Dakar. Arrivée à Dakar, Sidy lui fait part de sa volonté de faire un pèlerinage à Fez (Maroc) et à la Mecque. C’est uniquement au retour des ces deux derniers voyages que son état de santé se dégradait progressivement jusqu’à ce qu’il rendît l’âme. Donc, il était malade en partant à Tivaouane et même malgré cette sa fragile santé il a eu à effectuer postérieurement plusieurs autres voyages.  
 
4. Pour couronner votre fourberie, vous sollicitez du Président Macky SALL la destitution de l’actuel Khalif Général des Tidianes Serigne Babacar SY Mansour et son remplacement par Thierno Amadou Tidjane BA de Médina Gounass. Sachez qu’un Président de la République n’a et ne va jamais introniser ou destituer un quelconque Khalif au Sénégal parce que le pouvoir spirituel, que ces érudits détiennent, provient directement d’Allah le tout puissant par le biais de leurs vaillants ascendants.
 
A la lumière de tout ce qui précède, toutes vos tentatives de décrédibiliser Tivaouane et/ou de semer la discorde entre les familles religieuses du Sénégal, notamment Tivaouane et Touba, vont inéluctablement échouer. SERIGNE TOUBA et sa famille ont toujours œuvré pour l’union, la concorde, le respect mutuel et l’acceptation de la croyance des autres. Le combat de SERIGNE TOUBA (RTA) était de faire en sorte que tout musulman puisse vivre dignement dans sa société selon les principes sacrosaints de l’Islam pour qu’à sa mort il puisse prétendre au paradis. Rendant à CHEIKH AHMADOU BAMBA (RTA) ce qui appartient à KHADIMOU RASSOUL, ses disciples ont érigé un bijou à Dakar dénommé MASSALIKOUL DJINANE (Les Chemins du Paradis). Joyau qui sera inauguré ce 27 septembre 2019 par le Khalif Général des Mourides SERIGNE MOUNTAKHA BASSIROU MBACKE et dont il aurait donné son aval pour l’organisation d’un HADRATOUL DJOUMA le soir de l’inauguration. Walay Gathié doulleu rayy.
Nous restons convaincus que tôt ou tard vous solderez vos comptes avec MAODO pour l’opprobre et le discrédit que tu ne cesses de jeter lui et sa progéniture.
Pour notre part, nous vous déclarons PERSONA NON GRATA à Tivaouane et sollicitons de tous les disciples, que le jour où vous oserez mettre les pieds dans la ville sainte, qu’ils vous réservent un accueil proportionnel à la dimension de vos propos et agissements déplacés.
En bons musulmans, vos excuses publiques seront bien acceptées !

Allah dit : "Allah n'aime pas qu'on profère de mauvaises paroles sauf quand on a été injustement provoqué. Et Allah est Audient et Omniscient." (Coran 4/148)

Ababacar Sy DIAGNE
Mardi 17 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :