Guinée : La mission conjointe de la Communauté internationale affirme vouloir « aider à faire baisser la tension »


Arrivée dimanche 25 octobre à Conakry, la mission conjointe de la Cedeao, de l’Union africaine et des Nations-Unies a rencontré le lendemain le ministre guinéen des Affaires étrangères. Au sortir de cette séance de travail, c’est le président de la Commission de la Cedeao qui s’est adressé à la presse au nom de la mission conjointe. 

Selon Jean-Claude Kassi Brou, leur séjour en Guinée est motivé par une volonté de contribuer à apaiser la tension. « On a assisté depuis quelques jours à une montée des tensions qui se sont renforcées suite à la proclamation des résultats provisoires (Alpha Condé a été déclaré vainqueur dès le premier tour avec 59,49, ndlr). Donc, nous sommes venus pour voir comment, après avoir rencontré tous les acteurs, comment aider à faire baisser la tension », a-t-il fait savoir. 

Après le ministre des Affaires étrangères, la mission conjointe devrait rencontre l’opposition  mais aussi la CENI. Au terme de cette journée qui s’annonce longue, elle donnera une conférence de presse pour « donner les conclusions de notre mission ». 

Mais le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée  (UFDG) qui est séquestré depuis le lendemain du scrutin du 18 octobre a déjà posé des conditions pour rencontre la mission conjointe. Cellou Dalein Diallo exige que la rencontre se fasse à son bureau et non chez lui. Seulement, le bureau dont il est question est fermé depuis la proclamation par la coalition qui porte sa candidature de victoire aux élections avec 53%.   
Lundi 26 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :