Guinée Conakry : Nouveau report des législatives et du référendum.


Le référendum et les législatives qui devaient se tenir le 1er mars dernier en République de Guinée ont été reportés par le président Alpha Condé. Renvoyées de deux semaines, ces élections ont été fixées au dimanche 15 mars. 

 

Mais tout indique qu'elles ne se tiendront pas à date échue. Elles viennent d’être frappées d'un nouveau report. C'est du moins ce que laisse supposer le président de la Commission électorale nationale indépendante. 

 

Contacté par l'AFP, Amadou Salifou Kébé a déclaré que les élections n'auront pas lieu ce dimanche. Pour expliquer ce nouveau report, il a invoqué la non disponibilité du rapport des experts de la CEDEAO. 

 

La Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest avait décidé d'envoyer une mission d'experts pour se pencher sur le fichier électoral qui constitue l'un des nœuds du contentieux entre le pouvoir et l'opposition. 

 

L'organisation internationale de la Francophonie avait d'ailleurs décidé de se retirer du processus électoral en raison des retards constatés dans la résolution de la présence nébuleuse de 2,5 millions d'électeurs dans le fichier électoral. 

 

La Guinée Conakry traverse des soubresauts dus à la volonté prêtée au président en exercice de briguer un troisième mandat. Regroupés au sein du Front national de défense de la Constitution, l'opposition et la société civile multiplient les actions pour lui barrer la route. Des manifestations qui sont émaillés d'incidents, parfois mortels. 

Mercredi 11 Mars 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :