Guinée Conakry : Début des opérations électorales dans le calme.


La Guinée Conakry vote ce dimanche 18 octobre pour élire son président. En lice, le président sortant et onze autres candidats dont l’opposant Cellou Dalein Diallo qui en est à sa troisième présidentielle.

Cinq millions de guinéens sont attendus aux urnes sur le territoire national et à l’extérieur. 

Une source de RFI au sein de la Commission électorale nationale indépendante renseigne qu’ils voteront dans seulement onze ambassades et consulats en Afrique. Les ressortissants guinéens du Sénégal ont été exclus, confiait à Dakaractu l’opposant Bah Oury.

Alpha Condé brigue un troisième mandat après avoir réformé la constitution. Une candidature contestée par le Front national de défense de la Constitution (FNDC) à travers des manifestations qui ont fait depuis octobre 2019 une cinquantaine de morts, selon Amnesty International.

Mais pour le régime, la responsabilité des forces de sécurité n’est pas établie même si l’organisation de défense des droits humains a démontré dans une vidéo diffusée récemment que des armes à feu ont été bel et bien utilisées contre des manifestants.

C’est dans ce contexte tendu qui a failli être envenimé par un début de mutinerie à Kindia, à une centaine de kilomètres de la capitale, que cette élection se tient. Cependant, de ce que relatent les médias guinéens lus à Dakaractu, les opérations électorales se déroulent jusqu'à présent dans le calme...
Dimanche 18 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :