Guinée Bissau : Un mort dans une manifestation de l'opposition pour le report de la présidentielle.


Ce n'est pas qu'en Guinée Conakry que des manifestations sont organisées contre le pouvoir. À Bissau, l'opposition est sortie ce samedi 26 octobre pour réclamer la révision totale du fichier électoral avant la tenue de la présidentielle. Ce qui devrait entraîner le report de la présidentielle. Mais la manifestation a été violemment empêchée par la police. Un mort a été déploré parmi les manifestants. Il s'agit d'un homme âgé de 48 ans. 

Identifié sous le nom de Demba Baldé, il était avec d'autres personnes, au siège du Parti pour la rénovation sociale (PRS) et s’apprêtait à sortir pour rejoindre le rassemblement. Mais, selon des témoignages recueillis par l'Agence France Presse, la police est intervenue pour les en empêcher. Des échauffourées ont éclaté et le quadragénaire aurait reçu des coups qui lui ont été fatals. Depuis août 2015, la Guinée Bissau a renoué avec une crise politique du fait du limogeage du Premier ministre issu des rangs du PAIGC par l'actuel président José Mario Vaz (Jomav). 

Prévue le 24 novembre prochain, le premier tour de la présidentielle doit mettre aux prises 12 candidats dont le président sortant, le président du PAIGC, Domingos Simoes Pereira et l'ancien Premier ministre Umaro Sissoco Embalo. 

Actuellement hors du pays, le Général Embalo est cité par l'actuel premier ministre qui appartient au PAIGC dans un complot visant à renverser le pouvoir de Bissau. Des accusations réfutées par le candidat du Madem-G15.
Samedi 26 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :