Guinée Bissau : L'ancien Premier ministre Emballo "enterre" le PAIGC et affiche ses ambitions avec le MADEM G15


Pour Umaro Sissoco Emballo, le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap vert (PAIGC) a fait son époque et doit céder la place à d'autres formations politiques pour le développement de la Guinée Bissau. En compagnie d'autres membres du Mouvement pour l'alternance démocratique (MADEM G15), l'ancien Premier ministre faisait face à la presse nationale et étrangère dans un hôtel de Bissau. Ce, en prélude au congrès ordinaire dudit mouvement prévu ce jeudi 16 août dans la périphérie de la capitale Bissau-guinéenne. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'à l'occasion de ce face à face avec les journalistes, USE n'a pas usé de la langue de bois pour vouer aux gémonies le parti sous la bannière de laquelle la Guinée Bissau a accédé à l'indépendance. 
À l'en croire, le PAIGC est responsable de tous les maux qui frappent le pays et doit tirer sa révérence. Umaro S. Emballo ne s'est pas limité là. Il a même présenté ses excuses au peuple Bissau-guinéen pour avoir milité dans cette formation politique. Et la mémoire d'Amilcar Cabral dans tout ça ?
L'ancien Premier ministre ne la méprise pas, mais ne sait que faire de l'évolution du monde et des idéaux. À son avis, les temps ont changé et il faut s'adapter, à l'image de ce qui se fait dans le monde. 
Mercredi 15 Août 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :